L’iPad n’est pas soluble dans une DSI classique | La Revue du Digital

L’iPad n’est pas soluble dans une DSI classique

Video sur tablette - BF

IBM et Apple veulent faciliter l’usage des produits d’Apple en entreprise. Cela ne va pas être simple. En témoigne un DSI lors du salon IT Expo, qui se tient à Paris, les 18 et 19 novembre.

Des développeurs trop chers

Il a tenté de mettre en place des tablettes pour les équipes nomades de son  entreprise.  Son verdict : « trop d’incompatibilités de nos applications avec iOS, surcharge de demandes de support des travailleurs nomades auprès de notre service d’assistance micro informatique,   et des développeurs du monde Apple beaucoup trop chers. »

Il a mené un test auprès de 80 travailleurs nomades il y a  2 ans. Conséquence, le DSI est revenu à un monde Windows plus classique, en choisissant des PC portables à écran tactile sous Windows 8.1. L’expérience menée avec les iPads aura toutefois porté des résultats bénéfiques.

Un travail collaboratif

« Certains utilisateurs ont complètement remastérisé leur tablette, ont trouvé des logiciels de productivité par exemple en matière de géo-localisation qui ont bénéficié à tous » se réjouit-il. Cet enrichissement collaboratif aura été un des grands bénéfices du test mené avec les tablettes. Ceci dit, si il y a eu passage de la tablette au PC portable d’un point de vue officiel, les collaborateurs ont conservé leur tablette pour un usage personnel.

Ce texte a été lu 1836 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>