Certains coûts d’hébergement divisés par deux en choisissant le nord de l’Europe | La Revue du Digital

Certains coûts d’hébergement divisés par deux en choisissant le nord de l’Europe

L’Europe du Nord présente des opportunités de diviser par deux les coûts d’hébergement à cause de prix de l’énergie bas et des conditions d’environnement favorables, pointe le cabinet Gartner. C’est le résultat présenté dans l’une de ses récentes études, “Save Up to 50% on European Colocation by Choosing the Right Location.”

Trois ans

Toutes les applications ne sont pas alors techniquement transférables et il convient d’évaluer soigneusement l’ensemble des coûts sur une période d’au moins trois ans.

En Europe, les principaux centres d’hébergement pour les entreprises internationales sont situés à Amsterdam, Francfort, Londres et Paris.  Cependant, les coûts de l’énergie en Norvège et en Suède ont baissé de 5% depuis 2010, alors que la moyenne en Europe a augmenté de 13%.

Refroidissement des systèmes

L’Europe du Nord possède également l’avantage de conditions climatiques favorables au refroidissement des systèmes informatiques. En pratique, toutes les applications ne peuvent pas être hébergées dans le Nord de l’Europe, mais il y a des applications telles que les Data Warehouse ou les applications Web dont le surcoût d’un hébergement dans les principales zones de Data Centers ne se justifie pas.

Le choix d’un hébergement en Europe du Nord ne convient pas à toutes les applications. Les applications de téléphonie sur IP ou les postes de travail virtuels ont besoin d’une latence faible. Résultat, il faut catégoriser les applications selon ce critère.

Délais de réponse

D’autres applications fonctionnent de manière indépendante, alors que certaines sont interconnectées. Dans ce cas, il vaut mieux conserver l’ensemble des fonctions interdépendantes dans le même Data Center, afin d’éviter les risques de délais de réponse trop importants lors des échanges. Enfin, les lois sur la protection des données sont différentes selon les pays, c’est un paramètre à prendre en compte.

Gartner liste un ensemble de critères à étudier avant de changer de localisation pour ses applications. Il s’agit d’évaluer la disponibilité de l’alimentation en électricité pour l’ensemble du Data Centre et du pays, idem pour l’efficacité de l’usage de cette électricité, ainsi que des méthodes de refroidissement disponibles, le prix du kilowatt de l’infrastructure, la qualité du support technique à proximité et celle du fournisseur.  L’évaluation des prix doit être réalisée sur au moins trois ans.

Ce texte a été lu 1861 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *