Vente privée.com : « pour l’emailing, nous avons séparé le marketing et la DSI » | La Revue du Digital

Vente privée.com : « pour l’emailing, nous avons séparé le marketing et la DSI »

En matière d’emailing, il y a les envois en masse et les actions business ciblées. Conséquence, le site de e-commerce Vente privée.com a mis en place deux plateaux distincts pour réaliser ces missions, l’un sous la responsabilité de l’IT et l’autre appartenant au marketing.

7 milliards d’emails par an

Quand on envoie 7 milliards d’emails par an comme nous, le service informatique dit ‘c’est notre job’, on ne veut pas que nos adresses IP soient ‘grillées’,”  décrit Ilan Benhaim, cofondateur de vente privée.com et directeur de l’innovation. Il a pris la parole le 10 octobre, lors d’un événement organisé à Paris par l’éditeur de logiciels Adobe sur le thème des stratégies d’engagement client cross-canal.

De fait, il y a d’un côté l’obligation de délivrer en masse, et de l’autre des actions de fidélisation plus personnalisées. Résultat, l’informatique s’est vue dotée de sa propre plateforme tandis que le marketing gère ses propres adresses IP sur sa propre plateforme. “Cela coûte plus cher” admet Ilan Benhaim.

20 millions d’abonnés en base

L’outil utilisé est la plateforme Neolane, qui fait désormais partie de l’offre d’Adobe. Vente privée envoie 20 millions d’emails par jour, et 7 milliards par an. Les campagnes d’emails génèrent  40% du trafic du site Web. Le site de e-commerce dispose de 20 millions d’adresses email de clients. Vente privée.com affiche un chiffre d’affaires de 1,6 milliards d’euros en 2013.

Photo : Ilan Benhaim, cofondateur de vente privée.com et directeur de l’innovation, le 10 octobre. 

Ce texte a été lu 41063 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *