Le gouvernement américain dépense 5% de son budget informatique dans le Cloud | La Revue du Digital

Le gouvernement américain dépense 5% de son budget informatique dans le Cloud

Cloud Computing - BF

Le gouvernement américain dépense désormais  5% de son budget informatique sur des solutions basées sur le Cloud Computing. L’estimation est faite par le cabinet d’analystes IDC.

3 milliards de dollars

Le montant des dépenses pour l’année fiscale 2014 – s’achevant le 30 septembre – devrait atteindre 3 milliards de dollars, toujours selon IDC. Le cabinet d’analystes table sur une augmentation pour 2015 avec une dépense qui atteindra 3,4 milliards de dollars.

Ces estimations ne rejoignent pas tout à fait celles de l’entité en charge des budgets pour les agences fédérales, l’Office of Management and Budget, qui envisage plutôt des dépenses légèrement à la baisse. Toujours selon IDC, les dépenses en Saas (Software as a Service) devraient arriver à hauteur de 1,3 milliard au 30 septembre, et 986 millions en solutions Iaas (Infrastructure as a service).

Le Cloud privé en tête

Plus précisément, les dépenses en Cloud privé devrait atteindre 2,3 milliards sur l’année fiscale 2014. Cette dépense devrait grimper à 5,9 milliards de dollars en 2018. L’usage du Cloud privé s’explique par la nécessité de disposer de solutions sécurisées. La sécurité sociale est l’agence qui mène le mouvement pour le Cloud privé.

Comparativement, le Cloud public ne pèse que 173,3 millions de dollars sur 2014. Mais il devrait monter à 3 milliards sur 2017. Ce mouvement vers le Cloud public s’explique par la confiance grandissante dans ce type de solution. Le Cloud public sert à l’hébergement de sites Web et du contenu de type information publique. Le département de la défense est en tête du mouvement pour le Cloud public.

Le Cloud hybride recule

Les services de Cloud communautaires devrait atteindre 407 millions de dollars, pour atteindre 869 millions de dollars en 2018. Ce sont les anciens services informatiques partagés. Le département de la justice est le plus moteur pour ce type de Cloud.

Enfin, le Cloud hybride atteindra 135 millions de dollars en 2014.Ce marché devrait régresser en 2018 pour ne plus représenter 119 millions de dollars en 2018. Le Cloud hybride est employé quand une entreprise assemble elle-même ses propres services de Cloud. Seul le département du Trésor devrait être intéressé par ce type de Cloud selon IDC.

Ce texte a été lu 2752 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>