Zone Europe : HP numéro 1 des serveurs, IBM recule | La Revue du Digital

Zone Europe : HP numéro 1 des serveurs, IBM recule

Serveur multinode HP - BF

HP est numéro 1 des ventes de serveurs en zone EMEA (Europe, Moyen Orient et Afrique) en termes de chiffre d’affaires, largement devant IBM au deuxième trimestre, selon les chiffres publiés par le cabinet Gartner.

Moins de serveurs, plus d’argent

HP réussit le tour de force de vendre moins de serveurs tout en gagnant plus d’argent, tandis qu’IBM a fait exactement l’inverse. Il aura vendu plus de serveurs et réalisé moins de chiffre d’affaires.

Au global, pour l’ensemble de la zone EMEA, les dépenses des entreprises en serveurs x86 ont augmenté de 13%, celles liées aux serveurs Risc et Itanium sous Unix ont baissé de 24% et pour les autres systèmes,  c’est à dire essentiellement les Mainframes, les dépenses ont baissé de 18%.  Les clients sont de plus en plus exigeants en termes de prix et de technologies, souligne Gartner.

Ce deuxième trimestre est particulier car, pour la première fois depuis près de trois ans, les ventes de serveurs ont légèrement augmenté d’une année sur l’autre. Le nombre de machines vendues a augmenté de 0,8%, et le chiffre d’affaires associé a augmenté de 3,8% entre le deuxième trimestre de 2013 et le deuxième trimestre de 2014. Les ventes de serveurs au total sur le trimestre représentent 3,2 milliards de dollars.

Ce n’est pas la reprise

Gartner précise qu’il ne s’agit pas d’un retour à la croissance mais plutôt de la fin d’un creux.Dans le détail de la zone EMEA, l’Europe de l’Ouest voit une croissance nette du nombre de serveurs achetés (+4,8%) mais une augmentation limitée du montant des ventes (+1,3%). Au Moyen Orient et en Afrique, le nombre de serveurs vendus a augmenté de 2,5% et les revenus de 6%. Seule l’Europe de l’Est est en retrait, le nombre de serveurs vendus a baissé de 5,6% et le chiffre d’affaires de 1,6%.

Sur le terrain, HP tire parti de ses ventes de serveurs multi-nœuds (multi-node) qui réunissent plusieurs serveurs au sein d’un même châssis. Cela permet de réduire l’encombrement dans les salles informatiques.

Chez IBM, les ventes de serveurs x86 connaissent une croissance à un chiffre bien que Big Blue ait annoncé la cession de cette activité au chinois Lenovo, tandis que les ventes de Mainframe sont au plus bas d’un cycle, et que les ventes de serveurs Risc restent faibles.

IBM a vendu 12% de serveurs en plus dans la zone EMEA, au deuxième trimestre mais voit son chiffre d’affaires baisser de 15%. En tout, IBM a ainsi vendu 53 000 serveurs. HP a vendu 210 000 serveurs, soit 5% de moins qu’au deuxième trimestre de 2013.

Dell bien positionné

Dell apparaît en troisième position en termes de chiffre d’affaires. Le fabricant voit ses revenus croître de 13% et le nombre de machines vendues augmenter de 6%. Il a commercialisé 120 000 serveurs au deuxième trimestre.

Enfin, on note qu’Oracle apparaît à la quatrième place du classement par chiffre d’affaires, avec 212 millions de dollars réalisés, mais qu’il aura vendu en dessous de 16 000 machines. Quant à Cisco, il a vendu 16 300 serveurs, soit 13% de plus  que l’année précédente mais n’apparaît pas dans le Top 5 des constructeurs par chiffre d’affaires.

Photo : un serveur multinode de HP.

 

 

Ce texte a été lu 4347 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>