Affrontement entre le site d’information Rue89, un journaliste et un hacker sioniste | La Revue du Digital

Affrontement entre le site d’information Rue89, un journaliste et un hacker sioniste

A l’heure où le conflit israëlo-palestinien s’est invité en France, Pierre Haski, cofondateur du site Web d’information Rue89, du groupe NouvelObservateur, a annoncé le mercredi 6 Août qu’il a déposé plainte contre X en son nom après que le site Rue89 ait été victime d’attaques informatiques mardi en fin de journée et mercredi. En tout, quatre attaques ont eu lieu en une semaine. La plainte a été déposée auprès du Procureur de Paris.

Des attaques par déni de service

Ces attaques sont réalisées par déni de service (DDOS). Elles bloquent les accès au site en envoyant un nombre élevé de requêtes sur un serveur pour le paralyser. Pierre Haski souligne que  « Ces faits sont constitutifs des infractions prévues par le code pénal dans le chapitre relatif aux atteintes aux systèmes de traitement automatisé de données et en particulier aux articles 323-1 et suivants dudit chapitre. »

Bien que la plainte soit contre X, Pierre Haski estime qu’il ne sera pas difficile aux policiers de remonter à la source. Car, contrairement à la pratique habituelle des attaques DDOS, qui brouillent les pistes et rendent l’identification impossible à prouver, les faits sont ici assumés et revendiqués, dit-il.

Hacker basé en Israël

Pour Pierre Haski, la personne qui revendique la responsabilité de ces attaques informatiques est “un soi-disant hacker basé en Israël“. D’autres d’attaques et harcèlements ont eu lieu contre un journaliste de la rédaction de Rue89  et sa famille et donnent lieu à des plaintes séparées, précise-t-il. La description qu’en fait Le Monde dans un article en date du 8 Août est particulièrement édifiante. 

La cause de cet affrontement ? Pour Pierre Haski, ce hacker, mécontent d’un article le concernant (un article consacré aux méthodes d’Ulcan), a revendiqué l’ensemble de ces attaques via ses différents comptes sur les réseaux sociaux. Et pour le co-fondateur de Rue89, même si ces attaques sont « virtuelles », elles sont violentes. Il estime que cette manière d’agir est extrêmement grave dans la mesure où un gouvernement ou un individu mécontents d’un article ou d’un positionnement éditorial peuvent se faire justice eux-mêmes en s’attaquant aux réseaux informatiques en toute impunité.

Attaques totalitaires

Il estime que ces attaques directes sont de nature totalitaire “car se faire justice soi-même, à l’aide d’une arme ou d’un ordinateur, est incompatible avec un Etat de droit.” Il conclut en déclarant que ces nouvelles menaces ne sont pas encore prises assez au sérieux, et que l’état d’Israël, où se situe le hacker, ferait bien de s’intéresser aussi à des agissements qui desservent son image.

Photo, Pierre Haski, co-fondateur de Rue89 (Source Rue89). 

Ce texte a été lu 1877 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *