Le moteur de recherche Google mettra en avant les sites Web utilisant des connexions chiffrées | La Revue du Digital

Le moteur de recherche Google mettra en avant les sites Web utilisant des connexions chiffrées

Dans un article publié sur son blog consacré à la sécurité en date du 6 Août, Google annonce que son moteur de recherche commence à favoriser les sites Web qui utilisent des connexions chiffrées en https avec leurs internautes, et non des requêtes classiques en http.

Se munir de son certificat

Https est un protocole qui chiffre l’échange de données entre le navigateur Web de l’internaute et le serveur, exploitant une sécurisation par TLS (Transport Layer Security) et nécessitant la mise en place d’un certificat numérique.

Pour l’instant, cette prise en compte de l’usage de https n’affecte que 1% des requêtes, le plus important pour être bien classé par Google reste la qualité du contenu, indique le blog. Mais plutôt coercitif, Google annonce que ce délai devrait être mis à profit par les Webmasters pour installer ce type de connexion sécurisée sur leur site. Google annonce qu’il publiera les bonnes pratiques à mettre en place dans les semaines qui viennent.

Simple domaine ou multi-domaines

Dans l’attente, Google se montre déjà pressant et recommande que les Webmasters commencent à réfléchir à quelques décisions qu’ils devront prendre. Ainsi, quel sera le certificat utilisé (simple, multi-domaines, …) ?

Il donne également des conseils tels que faire le choix d’un certificat de 2048 bits, employer des URLs relatives pour des ressources qui sont situées dans le même domaine, etc. 

A première vue, si ce chiffrement préconisé par Google paraît intéressant pour l’échange de données privées ou sensibles, sa généralisation semble disproportionnée lorsqu’il s’agira de transférer des informations banales, telles que la consultation d’un catalogue de produits. De plus, la sécurisation par https n’est pas la panacée en matière de protection. En attendant, les vendeurs de certificats numériques doivent se frotter les mains.

Ce texte a été lu 5676 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *