Dépenses informatiques : des signes de redémarrage, selon IDC | La Revue du Digital

Dépenses informatiques : des signes de redémarrage, selon IDC

Gestion de budgets IT - BF

Les dépenses en technologies de l’information devraient augmenter de 4,5% dans le monde cette année, selon IDC. La croissance ne sera cependant que de 3,1% si l’on exclut les achats de téléphones mobiles. On doit s’attendre à un cycle mesuré de remise à niveau des infrastructures, tandis que les dépenses en analyse de données tirent la croissance. 

Les ventes en technologies de l’information devraient redémarrer au second semestre 2014, selon le cabinet d’études IDC. Dans le monde, les dépenses devraient augmenter de 4,5% pour l’année.

Accélération pour les logiciels

Les pays développés, au premier rang desquels les Etats Unis, sont en tête du mouvement. La confiance revient. Dès lors, on doit s’attendre à un cycle de remise à jour modérée des infrastructures informatiques (serveurs, stockage et réseaux) sur les 12 à 18 mois qui viennent. De leur côté, les investissements dans les logiciels et les services vont continuer d’accélérer.

Le Cloud concurrence alors les dépenses pour des matériels et des logiciels sur site. Au global, les dépenses informatiques dans le monde devraient augmenter de 4,5% en 2014 à taux constant, et de 4,1% en dollars. Cependant, une forte proportion de cette croissance est tirée par les smarpthones. La croissance des dépenses n’est que de 3,1% si l’on ne prend pas en compte les dépenses en téléphones mobiles.

2% de croissance des dépenses en Europe 

Dans le détail, les dépenses en informatique cette année devraient augmenter de 4% cette année aux Etats Unis, tandis que cette croissance sera de 2% en Europe de l’Ouest.  Le marché mondial des dépenses informatiques devrait atteindre 2,1 trillions de dollars en 2014. Si l’on inclut les services de télécommunications, les dépenses augmenteront de 4% en 2014.  Les dépenses en services télécoms augmenteront pour leur part de 4% , tirées par les services de données mobiles et le développement du haut débit.

Sinon, ce sont les logiciels qui connaissent la plus forte croissance, en particulier dans les domaines du décisionnel, de l’analyse des données, de la gestion des données, et les applications collaboratives, dont les réseaux sociaux d’entreprise.

La croissance vient des nouvelles technologies

Toute la croissance des ventes du secteur de l’informatique provient du Big Data, du social, du Cloud Computing, et du mobile. On note cependant qu’un cycle de rafraîchissement des PC dans les pays évolués sera finalement plus important que prévu, tandis que celui des tablettes sera plus faible.

Résultat, les dépenses en PC vont augmenter de 3,5% en 2014 dans le monde. L’Europe de l’Ouest sera toutefois à part, car les dépenses en PC devraient y baisser de 1% à cause de la forte concurrence entre les fabricants et de la baisse des prix des matériels.

Les tablettes en 2015

La fin du support de Windows XP compte pour ce renouvellement des PC. De plus, les entreprises et les consommateurs ont plutôt décidé de remplacer leurs vieux PC et leurs vieux portables que leurs relativement récentes tablettes.

IDC table toutefois pour une croissance plus forte pour les tablettes en 2015. Aux Etats Unis, leurs ventes devraient croître de 7% en 2015, contre 2% cette année. Le rafraîchissement des PC sera alors sur le déclin.  Et au niveau mondial, les ventes de tablettes devraient croître de 8% en 2014 et cela devrait monter à 10% en 2015. Les ventes seront alors tirées par les pays émergents comme la Chine ou par les entreprises s’équipant en tablettes.

La Chine se réveille pour les investissements technologiques

La crise économique mondiale a créé un ralentissement des investissements en technologie de l’information, et un retard qu’il s’agit de combler en particulier en Chine, indique IDC. L’investissement y avait connu une croissance de 8% en 2013 (2% seulement si l’on exclut les achats de mobiles), et cela devrait monter  à 13% cette année.  La croissance ne sera toutefois que de 5% si l’on exclut les mobiles.

Les dépenses en serveurs devraient croître de 7% en 2014 (contre 0% en 2013). Les dépenses en stockage devraient augmenter de 8% (contre 1,5% en 2013), et la croissance dans les dépenses en logiciel sera de 9% (contre 7% l’année précédente).  Le marché global en Chine restera toutefois ralenti par les ventes déclinantes de PC.

Les autres pays émergents se réveillent également. En Inde, les dépenses informatiques devraient croître de 15% l’année prochaine, contre 8% cette année. Au Brésil, la croissance passera de 10% cette année, à 13% en 2015. Côté pays de l’Est, la crise Ukrainienne a freiné les dépenses en Russie, qui devrait connaître une légère baisse des dépenses cette année, avant de vivre une croissance de 7% en 2015.

 

Ce texte a été lu 3923 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>