La mise à jour d’Oracle à 23 000 $ par processeur | La Revue du Digital

La mise à jour d’Oracle à 23 000 $ par processeur

Oracle - BF

Mardi 23 Juillet, Oracle a sorti un ensemble de correctifs pour sa base de données. Cet ensemble, numéroté 12.1.0.2, arrive avec une fonction longtemps attendue, de fonctionnement en mémoire (« in memory »), permettant d’accélérer les performances.

Option par défaut à 23 000 $

Le seul souci, selon le site The Register, c’est que cette fonction est enclenchée par défaut et qu’elle coûte 23 000 $ par processeur Sparc utilisé. Résultat, l’entreprise risque certes de bénéficier d’une amélioration de performances, mais également de devoir passer à la caisse pour continuer à utiliser cette avancée, si l’administrateur des bases de données n’est pas attentif.

C’est ce dont prévient Kevin Closson, expert du sujet et qui s’excuse presque de devoir attirer l’attention sur ce point. L’option “In memory” ne figure pas dans l’ensemble des fonctions du coeur de la base de données, et ne doit pas être considérée comme telle, mais bien comme une option supplémentaire à acquérir et à employer uniquement si nécessaire.

 

Ce texte a été lu 1958 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>