La SNCF arrête sa campagne inspirée des codes d’un site porno | La Revue du Digital

La SNCF arrête sa campagne inspirée des codes d’un site porno

SNCF - site érotique - BF

A la suite de la plainte de deux organisations féministes, jeudi 24 juillet, la SNCF retire sa campagne inspirée des codes d’un site de porno.

28 ans max

Sur son site 28max.com (pour 28 ans max), voyages-SNCF utilisait depuis le 15 juillet, des vidéos floutées et des titres volontairement ambigus tels que  “C’est le meilleur coup de l’année” ou “elles expérimentent ensemble de nouvelles sensations”  afin de promouvoir ses offres. 

Afin de mettre en avant des billets de train à dix euors, le slogan était “Mais jusqu’où ira-t-elle pour seulement 10 euros?» Le Figaro indique que ce sont Les Chiennes de Garde et Osez le féminisme qui ont porté plainte contre la SNCF.

Les deux associations estiment que la stratégie marketing de la compagnie de chemin de fer “contrevient à la dignité humaine et à la dignité des femmes” et que “le cynisme publicitaire érige le sexisme en nouvelle mode du marketing“.

Pas de sanction prévue

France Info précise que la plainte a été déposée auprès du Jury de déontologie publicitaire. Cette entité dépend de l’Autorité de régulation des professionnels de la publicité. Ce jury ne peut décréter aucune sanction, mais la SNCF a préféré arrêter sa campagne. Le site 28max a depuis repris l’apparence classique d’un site de promotion, sans floutage ni titres ambigus.

Illustration : la une du site 28max.com lors de la campagne désormais retirée.

Ce texte a été lu 10325 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>