Chrome, le navigateur Web trop gourmand en ressources machine de Google | La Revue du Digital

Chrome, le navigateur Web trop gourmand en ressources machine de Google

PC portable - BF

Google présente Chrome, son navigateur Web comme étant rapide. Il oublie de préciser qu’il est aussi particulièrement gourmand en ressources sur une machine.

Un souci mis en lumière par Forbes

Le problème a été identifié par un contributeur de Forbes dont la préoccupation a été relayée par PC World auprès de Google.

Le navigateur Chrome fixe comme vitesse de réveil au système d’exploitation Windows un délai de 1 ms. C’est-à-dire qu’il s’active 1000 fois par seconde afin de voir les tâches qu’il à réaliser, avant de retourner à un mode de repos. Or, un autre navigateur, tel qu’internet explorer, se réveillera seulement 64 fois par seconde car son intervalle de réveil est de 15,625 ms.

Consommation électrique plus importante

Cela permet de moins consommer de ressources processeur, mémoire et puissance de la batterie, dans le cas d’un PC portable. L’usage d’une vitesse de réveil toutes les 1 ms, accroît de 25% la consommation électrique, selon Microsoft.

Google vient de répondre à PC World qu’il place ce bug sur sa liste des priorités, alors qu’il le connaissait depuis 2010. Il ne reste plus qu’à attendre.

Ce texte a été lu 14212 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>