La Société Générale sera entendue par le juge d’instruction dans la suite de l’affaire Kerviel | La Revue du Digital

La Société Générale sera entendue par le juge d’instruction dans la suite de l’affaire Kerviel

La Société Générale sera entendue par le juge d’instruction à la suite des plaintes déposées par Jérôme Kerviel avec constitution de partie civile. Une information judiciaire a été ouverte.  Pour la banque, “ce n’est pas une décision judiciaire, mais une étape mécanique qui s’inscrit dans le cours normal de la procédure prévue par le code de procédure pénale.”

La Société Générale sera donc en toute logique entendu par le juge d’instruction, sauf à entraîner la nullité de la procédure. La banque estime que les plaintes déposées par Jérôme Kerviel sont identiques à celles qu’il avait déposées en juin 2012 et qui avaient été classées sans suite en juin 2013.

La banque a décidé de répliquer aux plaintes déposées par Jérôme Kerviel en déposant une nouvelle plainte en dénonciation calomnieuse.

 

Ce texte a été lu 1869 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *