Linkedin inadapté comme outil d’engagement des consommateurs aux Etats Unis | La Revue du Digital

Linkedin inadapté comme outil d’engagement des consommateurs aux Etats Unis

Selon une étude de Forrester Research, les directions marketing prennent conscience de l’échec de Linkedln dans l’engagement des consommateurs aux Etats Unis. Le réseau social atteint désormais 300 millions de membres et seulement 13% des professionnels du marketing l’utilisent pour créer de l’engagement chez leurs clients.

400 000 sur Linkedin contre 9 millions sur Facebook

Selon Forrester, moins de la moitié des membres américains de Linkedin s’engagent envers les marques. C’est-à-dire qu’ils les ajoutent à leur réseau, suivent leur page, aiment leurs nouvelles ou s’abonnent. En comparaison, sur Facebook, ce sont 70% des membres qui s’engagent.

Résultat, en moyenne, ce sont 439 000 abonnés qui suivent une marque, contre plus de 9 millions d’abonnés sur Facebook.

Peu visité chaque mois

Linkedin apparaît également peu visité. Seulement 21% des adultes américains se rendent sur le réseau social au moins une fois par mois, selon une autre étude Forrester menée sur 65 000 répondants. Cela est significativement plus bas que le pourcentage mensuel sur Facebook, et légèrement plus élevé que le pourcentage d’utilisateurs mensuels de Google +.

Conclusion, selon Forrester, les professionnels du marketing devraient considérer Linkedln comme un outil de connexion sociale, plutôt que comme un réseau construisant du lien social, et servant à créer de la reconnaissance et encourager les préférences de marques.

Ce texte a été lu 11359 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *