Maîtriser ou stopper la cigarette avec la e-cigarette connectée | La Revue du Digital

Maîtriser ou stopper la cigarette avec la e-cigarette connectée

Kosmo est une cigarette électronique connectée. Elle a été conçue par des Français venant de Google, de la société de drones Parrot, de la société de santé connectée Withings ainsi que de la firme Fuseproject. La eCigarette connectée a pour objectif d’aider les fumeurs de cigarette électronique à mieux interpréter leur consommation de nicotine, et de pouvoir ainsi la réguler, ou de stopper tout simplement de fumer.

S’attribuer un but 

Une lumière sur le devant de la cigarette s’allume en orange indiquant si le fumeur a atteint la consommation d’une cigarette normale ou en rouge si la consommation de tabac dépasse son but personnel. Pour s’attribuer un but, on emploie l’application mobile qui connecte via bluetooth. Il est dès lors possible de voir la consommation complète de nicotine, et de se fixer des objectifs précis.

La e-cigarette connectée permet également de se localiser, c’est-à-dire qu’elle localise le fumeur dans la rue et l’indique sur l’application. Si on l’égare dans son appartement, il est possible de la retrouver facilement à l’aide de l’application.  Cette e-cigarette est pour l’instant au stade de projet, mais il est possible de la pré-commander, ou de contribuer à son financement sur le site de crowdfunding indiegogo.

 

 

Ce texte a été lu 8807 fois !

Morgane Mons

Morgane Mons est journaliste spécialisée dans les nouvelles technologies et la transformation numérique des entreprises. Esprit Geek, passionnée de multimédia, retrouvez ses actualités sur son fil twitter.

Partager cet article

3 réactions sur “Maîtriser ou stopper la cigarette avec la e-cigarette connectée

  1. SanGoKu

    Une smokio like ! Sur indiegogo également, la vrai innovation vient de MyVaps, moins cher et plus intéressant pour un vapoteur

    Répondre
  2. Henri77

    Pas du tout clair que ce modèle soit génial vu qu’il n’est pas adaptable à tous les modèles. Et il est vrai que le myvaps serait plus intéressant sur le papier mais a-t-on vraiment besoin de tout ça pour suivre sa consommation de e-liquide ? Finalement, il y a des flacons dont on voit la baisse de niveau si je ne m’abuse. Et le niveau de nicotine on le connait versus celui du tabac car il y a des méthodes et tables de passage tabac/e-liquide http://www.absolut-vapor.com/ecigarette-eliquide/content/10-choisir-son-e-liquide
    Cependant, si des fonctionnalités plus étendues sont mises en place par ces outils et validés par la communauté des médecins cela pourrait être très utile pour les vapoteurs.

    Répondre
  3. vapoteur

    Autant il y des objets ou la connectivité apporte un vrai plus (le frigo connecté peut permettre de mettre a jour sa liste de course ou sortir des recette en fonction des produits présents par exemple) , autant la: je vois pas trop, ou alors pour les quelques rares qui vont vaper un certain nombre de taffes éventuellement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>