Capptain, la startup française de l’analytique sur les mobiles achetée par Microsoft | La Revue du Digital

Capptain, la startup française de l’analytique sur les mobiles achetée par Microsoft

Young girls watch something in mobile phone

La jeune société française Capptain, basée à Paris, spécialiste du marketing mobile, a été acquise par Microsoft, selon l’annonce officielle du 28 Mai. Créée il y a six ans, Capptain gère une plateforme permettant d’analyser et de pousser les bons messages promotionnels vers les mobiles. Capptain donne les outils aux développeurs afin d’analyser l’efficacité de leurs campagnes mobiles et la capacité d’envoyer des notifications en mode push.

« Capptain nous apporte l’analyse en temps réel des utilisateurs et des notifications en mode push. On peut analyser les réactions en temps réel, qu’il s’agisse des clients ou des collaborateurs de l’entreprise, et y répondre par des messages ciblés, des annonces, des informations ou des offres. Cela donne le pouvoir aux organisations de délivrer des messages personnalisés, du contenu spécifique, vers leurs clients, pour doper leur activité » déclare-t-on chez Microsoft.

Capptain porté sur Azure

Microsoft annonce que la solution de Capptain sera placée dans le Cloud Azure. Capptain permet à la fois d’engager ses clients via les mobiles et également d’analyser leurs réactions. Parmi les récentes références en France pour Capptain, on citera le groupe hôtelier Accor qui déploie la plateforme de Capptain afin de gérer les campagnes mobiles pour l’ensemble de ses marques.

Un des points forts de l’offre de Capptain est qu’elle est multi-plateformes. Elle couvre les mobiles sous iOS, Android,  Html5, Web OS, Blackberry/RIM et Windows Phone.

 

Ce texte a été lu 10800 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>