IBM s’écroule dans les serveurs, Cisco en forte  croissance | La Revue du Digital

IBM s’écroule dans les serveurs, Cisco en forte  croissance

Cisco UCS - BF

Les cartes sont-elles en train d’être redistribuées sur le marché des serveurs? IBM subit une baisse de 25% de son chiffre d’affaires et Cisco vit une belle croissance mais vend encore peu de machines comparativement. On voit apparaître un nouveau venu pour la première fois dans le Top 5, le chinois Inspur Electronics qui a quadruplé ses ventes. 

Le chiffre d’affaire global des ventes serveurs est en net recul au niveau mondial au premier trimestre 2014, selon l’institut Gartner. Le montant des ventes a reculé de 4,1% bien que le nombre d’unités vendues ait augmenté de 1,4%.

IBM touché fortement

C’est IBM qui est touché le plus fortement que ce soit pour ses serveurs x86, Risc ou Mainframe. “La faute à des cycles de vie peu dynamiques pour ses produits de manière cyclique” veut expliquer Gartner. Le chiffre d’affaire de Big Blue dans les serveurs est en recul de 25,5% entre le premier trimestre 2013 et le premier trimestre 2014. Quant aux Mainframes plus particulièrement, au sein des serveurs, la baisse du chiffre d’affaires est de 37,6%.

Dell vit un recul de 5,5% et HP de 2,3%. En revanche, Cisco explose ses résultats, en vivant une croissance de 37% de son chiffre d’affaire lié aux serveurs. La récente prédiction de John Chambers, PDG de Cisco, sur la prochaine disparation de deux acteurs du Top 5 des fournisseurs informatiques est-elle en train de se concrétiser, avec IBM et HP à la peine?

Cisco détient cependant une faible part du marché, 5,4%, et ne réalise pour l’instant que 617 millions de dollars de chiffre d’affaires dans le secteur au niveau mondial alors qu’un HP est à 2,9 milliards et un IBM à 2,2 milliards.

Arrivée d’Inspur Electronics dans le Top 5

Cisco n’apparaît même pas dans le Top 5 des vendeurs en nombre d’unités. Il est dépassé par Inspur Electronics, un constructeur chinois dernier du Top 5, qui aura vendu 80 000 machines au premier trimestre, et un autre chinois Huawei, quatrième du classement, qui a vendu 86 000 serveurs. HP aura vendu 536 000 machines, pour sa part.

Mais comparé à IBM, en zone Europe, moyen orient et Afrique, Cisco n’est plus très loin. Il a vendu 15 400 machines tandis qu’IBM en a vendu 39 000. Sur la même zone, sur cette période, HP pour sa part a vendu 215 000 serveurs et Dell 115 000.

Moins de serveurs achetés en Europe, mais plus chers 

En ce qui concerne plus particulièrement, l’Europe de l’ouest, les chiffres sont à l’inverse de la moyenne mondiale. Le nombre d’unités vendues a baissé de 4,8% tandis que le chiffre d’affaires a augmenté de 6,7%.

Par ailleurs, au niveau mondial,  les ventes de serveurs x86 ont augmenté de 1,7% en nombre d’unités vendues, et de 2,8% pour le chiffre d’affaires. Les machines Risc et Itanium fonctionnant sous Unix vivent quant à elles une forte baisse de 19,9% en nombre de serveurs vendus, et une baisse de 16,9% pour le chiffre d’affaires généré. Quant aux Mainframes, la baisse est de 37,6% en termes de chiffre d’affaires. Bref, les temps sont durs pour IBM.

HP numéro un mondial 

HP demeure le vendeur numéro un de serveurs en termes de chiffres d’affaires, avec 2,9 milliards de dollars. Il détient 25,5% du marché, mais recule de 2,3%. Il aura vendu 7,9% de serveurs au début 2014 de moins qu’au premier trimestre 2013. IBM en a vendu 27% en moins, mais Inspur Electronics a quadruplé ses ventes.

Les ventes de serveurs lame, le segment où Cisco opère, aura connu une croissance des revenus de 5,2% mais une baisse des unités vendues de 3,9%. Les serveurs en rack ont vu leurs ventes en nombre d’unités en hausse de 1,4% et de 1,7% en chiffre d’affaires.

Photo, façade des serveurs x86 UCS de Cisco. 

Ce texte a été lu 8421 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>