La Poste lance un accélérateur de startups, pour trouver de nouveaux relais de croissance | La Revue du Digital

La Poste lance un accélérateur de startups, pour trouver de nouveaux relais de croissance

Nathalie Andrieux - La Poste - BF

La Poste lance un programme d’accompagnement des start-up d’une capacité de 24 jeunes entreprises par an. Ce programme propose la prise en charge des tests de concepts, le soutien industriel et commercial au développement, le conseil et l’accès au réseau de La Poste, voire le financement dans certains cas. Le programme s’intitule Start’inPost.

Contrer la baisse du courrier papier

L’initiative vient de la Branche Numérique de La Poste. Elle entend trouver des relais de croissance face à la baisse régulière de 6% des volumes de courrier par an. Les startups permettraient de développer des technologies et des usages qui pourront dynamiser l’activité sur les marchés actuels et futurs de La Poste et de ses filiales.

Le programme dure un an. Il  se déroule en deux phases. Durant une phase de test de 3 mois, on évalue la solidité et la viabilité du projet au niveau technique et commercial. Puis, une phase d’accélération de 9 mois pendant laquelle La Poste donne les moyens matériels, méthodologiques et commerciaux pour accélérer le développement des projets.

Des tests en conditions réelles

Les entités opérationnelles de La Poste joueront un rôle de « sponsors industriels » auprès des start-up, notamment pour la réalisation des tests en conditions réelles de marché et dans le cadre de l’accélération.

Les projets seront sélectionnés selon trois grandes thématiques :  le commerce et le e-commerce, les services de proximité (pouvant mobiliser les facteurs) et les solutions de confiance numérique. Pour les projets stratégiques, la Poste assurera le financement de la croissance via la participation au capital.

Un programme complémentaire 

Ce programme complète le dispositif d’innovation et de développement du Groupe La Poste, comprenant le Lab Postal (Branche Numérique) un dispositif de détection et de collaboration avec des start-up dans le but de concevoir des prototypes de services innovants ; et l’activité d’investissement en Capital Innovation gérée par la filiale de La Banque Postale, XAnge Private Equity, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF pour l’activité de capital investissement.

Les start-up peuvent candidater en ligne sur le site www.startinpost.com dès aujourd’hui. Les projets présentés en jury seront choisis après sélection des dossiers transmis et des entretiens.

Photo, Nathalie Andrieux. directrice générale adjointe en charge du numérique au groupe La Poste, et membre du Comex.

Ce texte a été lu 5682 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>