La géolocalisation des smartphones par lampes LED en test | La Revue du Digital

La géolocalisation des smartphones par lampes LED en test

Christophe Bresson - Philipps - BF

L’éclairage LED peut désormais servir à géolocaliser les personnes. Avec une précision d’environ un centimètre,  on peut créer de nouvelles applications mobiles de relation client pour pousser des promotions par exemple. La technologie est proposée par Philips Lighting et est testée aux Pays-Bas. 

Et la lumière fut ! Il est désormais possible de dialoguer directement avec les smartphones de ses clients ou prospects par la simple lumière d’éclairage à base de diodes électroluminescentes, ou LEDs.  C’est ce qu’a présenté Christophe Bresson, Manager Marketing Communication chez Philips, le 16 mai, lors de la conférence organisée par l’IFLS (Institut français du libre service), à Paris.

Une localisation à 1 cm près

Les diodes électroluminescentes arrivent à géolocaliser la cellule photo électrique des smartphones présents dans la pièce. La précision de localisation est d’environ un centimètre. Cette géolocalisation permet un parcours client beaucoup plus personnalisé.

Le client doit télécharger l’application ad hoc sur son smartphone et saisir quelques informations, sur ses choix personnels. Par exemple,« si la personne a une allergie au gluten, et qu’elle s’attarde devant un produit à base de gluten dans un magasin, l’application se met en alerte » décrit Christophe Bresson. Il est ausi possible de développer des applications pour pousser des promotions commerciales sur les mobiles.

Le principe de la lumière codée

L’application fonctionne sur le principe de « coded light. » C’est-à-dire que la lumière est modulée de telle manière à ce qu’elle puisse envoyer une information. C’est une technologique plus efficace que la triangulation Wifi, qui elle n’est plus nécessaire.

« Les luminaires sont directement alimentés par le réseau, passant d’une alimentation faible à une alimentation très faible » ajoute Christophe Bresson. Il faut savoir qu’aujourd’hui « une installation LED à partir de 8 heures d’usage par jour est amortie après 3 à 4 ans, voire moins si l’usage est plus intense. »

La technologie sert à améliorer la relation client, amenant à une fidélisation mais également à une efficacité opérationnelle. « Un pilote avec des LEDs a été réalisé au Pays-Bas, il y a beaucoup d’échanges réalisés avec des enseignes de commerce. » Cette opération doit impliquer à la fois le DSI et le service marketing, conclut-il.

Photo : Christophe Bresson, Marketing Communication Manager chez Philips, le 16 mai 2014 lors de la conférence IFLS, à Paris.

Ce texte a été lu 7143 fois !

Morgane Mons

Morgane Mons est journaliste spécialisée dans les nouvelles technologies et la transformation numérique des entreprises. Esprit Geek, passionnée de multimédia, retrouvez ses actualités sur son fil twitter.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>