« Le public va adorer vivre 20 ans de plus grâce à Google » pour le fondateur de Doctissimo | La Revue du Digital

« Le public va adorer vivre 20 ans de plus grâce à Google » pour le fondateur de Doctissimo

Alexandre - BF

Laurent Alexandre a présenté le véritable agenda de Google lors de la réunion de l’OIP qui déposait plainte contre Google dans les moteurs de recherche. Pour Laurent Alexandre, Google aura l’opinion publique avec lui grâce aux promesses de vivre 20 ans de plus et d’avoir une intelligence augmentée.

« Google promet 20 ans d’espérance de vie supplémentaire, et une intelligence augmentée. L’opinion publique sera pour Google, et votre combat anti-monopolistique contre Google ne tiendra pas » a annoncé Laurent Alexandre, le fondateur de Doctissimo au public de l’OIP (Open Internet Project).

Une plainte pour abus de position dominante

Il a pris la parole le 15 Mai à la Cité Universitaire, à l’occasion de la réunion de l’OIP. L’OIP réunit de nombreux acteurs du numérique européen et présentait les raisons de sa plainte contre Google auprès de la Commission  Européenne pour abus de position dominante dans les moteurs de recherche.

Se plaçant résolument sur l’agenda global de Google, Laurent Alexandre a affirmé que le véritable objectif de la société est d’être le champion des neuro-technologies, du mariage de l’informatique et de la neurologie et de l’intelligence artificielle. « L’agenda de Google est clair, son objectif neurotechnologique n’est pas caché, c’est l’humanité 2.0. Les dirigeants de Google l’ont écrit et annoncé depuis des années. Google a toujours annoncé la couleur très clairement, des milliers de pages ont été écrites par ses dirigeants, » affirme-t-il.

Les médecins condamnés pour leur incompétence informatique 

Et sur cette route, les médecins seront dépassés par Google. « L’ignorance crasse des médecins en matière de DataMining et en informatique leur laisse peu d’espoir de survie, » estime Laurent Alexandre. « Avec la société Calico, Google veut gagner 20 ans d’espérance de vie, d’ici 2035, ainsi que le téléchargement de notre cerveau dans le silicium, » poursuit-il. «  L’objectif de Google, c’est aussi la sélection des embryons, avec la société 23andMe.”

Au final, « l’opinion publique sera pour Google, si cette société  propose des traitements médicaux en 2040 ou 2060. Votre combat anti monopolistique ne tiendra pas  L’opinion publique va adorer de vivre plus longtemps et avoir une intelligence augmentée. Google est plus proche d’une église que du Nasdaq » a-t-il affirmé. Si pour lui l’agenda de Google est clair, il veut bien reconnaître que le nombre de personnes qui sont au courant est très faible. « Même si ce n’est que 5% c’est déjà bien » a répondu Laurent Alexandre en aparté après son intervention.

Laurent Alexandre, chirurgien, conférencier et auteur

Chirurgien et urologue de formation, Laurent Alexandre est également diplômé de Science Po, d’HEC et de l’ENA. Hyperactif et pionnier d’internet, ce coureur de marathon est le co-fondateur, dans les années 90, de Doctissimo.fr avec Claude Malhuret. Auteur en 2011 d’un essai intitulé « La mort de la mort », il s’intéresse aujourd’hui aux bouleversements que va connaître l’humanité conjointement aux progrès de la science en biotechnologie.

Photo : Laurent Alexandre (archives).

Ce texte a été lu 9403 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>