Auchan : « il ne faut pas terminer en show-rooming » | La Revue du Digital

Auchan : « il ne faut pas terminer en show-rooming »

Amazon effraie les enseignes de la grande distribution qui ont peur de finir en showroom du leader mondial du e-commerce. Fréderic Devred, manager de catégorie chez Auchan, préfère y voir l’occasion d’évoluer et il s’appuie sur la force de présenter les produits en vrai dans ses magasins. 

La pression monte. La puissance d’Amazon inquiète les grandes enseignes, « mais ce site nous apprend et nous oblige à bouger » affirme Fréderic Devred, manager de catégorie chez Auchan. Dans cette lutte avec le géant mondial du e-commerce, ce qui est important, soutient-il, c’est de « ne pas terminer en show rooming. »

Le e-commerce fait gagner du temps

Il s’est exprimé le 15 mai dernier lors de la conférence de l’IFLS (Institut français du libre-service) sur les nouveaux parcours d’achat des consommateurs, à Paris.

Le e-commerce continue d’être plébiscité par les clients.  Avant tout, les consommateurs y voient « un gain de temps » pointe Frédéric Devred. Selon les produits achetés, les clients parlent « d’une praticité de livraison ». Et enfin, « les prix en ligne, et la variété de choix » restent des avantages bien que mineurs selon les participants à l’étude. L’enquête a été effectuée par Auchan et Mobys, organisme d’études marketing, en décembre 2013.  Le questionnaire a été réalisé auprès des clients directement en magasin.

Voir le produit par eux-mêmes

Fréderic Devred, pour sa part, met en avant les atouts des magasins. Ce qui fait défaut au e-commerce c’est « un parcours physique qui reste très important pour l’achat » explique-t-il. En effet, les consommateurs préfèrent voir les produits par eux-mêmes, pour les tester ou simplement avoir une idée plus précise de ce qu’ils vont acheter. De plus, afin de ne pas être dépossédé par Amazon, Auchan propose l’offre Auchan.fr dans les magasins physiques pour les clients tentés d’acheter uniquement en ligne.

Quoiqu’il en soit, Frédéric Devred a des raisons de rester confiant. La même enquête montre que  89% des clients interrogés « pensent que le magasin sera le canal privilégié de leurs achats. » Quant aux phases précédant l’achat, « la majorité des clients ont comparé les offres sur les tracts et plus de 50% ont comparé sur le web », mais par la suite seulement, « 30% ont acheté sur le web, alors que 40% diront qu’ils vont acheter sur le web. » 

Photo : Fréderic Devred, manager de catégorie chez Auchan, le 15 mai 2014, à la conférence de l’IFLS à Paris.

Ce texte a été lu 11646 fois !

Morgane Mons

Morgane Mons est journaliste spécialisée dans les nouvelles technologies et la transformation numérique des entreprises. Esprit Geek, passionnée de multimédia, retrouvez ses actualités sur son fil twitter.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *