Total et la Mairie de Paris testent la géo-localisation des personnes par iBeacon | La Revue du Digital

Total et la Mairie de Paris testent la géo-localisation des personnes par iBeacon

ibeacon - BF

Le groupe pétrolier Total et la Mairie de Paris évaluent la géolocalisation des personnes via leur smartphone en utilisant la technologie iBeacon d’Apple. Ces projets sont en phase de démarrage et confidentiels. La technologie iBeacon exploite le protocole Bluetooth Low Energy. 

Connaître la position géographique de ses clients afin de leur proposer des offres devient la nouvelle frontière. Apple propose sa propre technologie dans ce cadre, baptisée iBeacon, qui repose sur le Bluetooth LE (Low Energy).

Des pilotes chez Total et la Mairie de Paris

C’est cette technologie que testent actuellement Total et la Mairie de Paris dans le cadre de pilotes. Chez Total, l’iBeacon est une piste de travail pour créer du trafic en boutique dans les stations services.  Il deviendrait possible lors de l’arrêt en station, de détecter la présence des clients et de leur proposer sur smartphone des notifications relatives aux animations et aux promotions disponibles en boutique ou dans la station. La cible est le conducteur mais aussi et surtout les passagers. Ces pilotes seront présentés lors la semaine de l’innovation Total.

En ce qui concerne la Mairie de Paris, c’est le service responsable du patrimoine et de la culture qui développe actuellement un pilote. L’idée est de faire parler le patrimoine de la ville, notamment celui installé à ciel ouvert. Quand les touristes et le public en général sont situés dans l’environnement immédiat d’une œuvre ou d’un élément de patrimoine. La réflexion en cours concerne l’élaboration de parcours thématiques et de projets mêlant le réel et le digital pour donner la parole à plusieurs curiosités et points d’intérêt dans Paris.

Le NFC grand perdant

D’autres solutions sont candidates à la géo-localisation des personnes afin de leur proposer des offres promotionnelles. Il s’agit du Wifi ou des ultra-sons tels que Celio les déploie actuellement avec une startup dans ses boutiques. Le grand perdant de ces expérimentation  est le NFC car s’il permet le paiement sans contact, il ne permet pas la localisation. Il y a peu, le PDG de Paypal, indiquait que le NFC est une solution de fournisseur déconnectée des vrais besoins des utilisateurs finaux. 

Photo : la technologie iBeacon permet d’identifier le smartphone d’un client et de lui proposer des promotions ciblées.  

Ce texte a été lu 61664 fois !

Partager cet article

2 réactions sur “Total et la Mairie de Paris testent la géo-localisation des personnes par iBeacon

  1. olivier

    [NFC « s’il permet le paiement sans contact, il ne permet pas la localisation ».
    Assertion totalement fausse : un tag NFC sur un objet fixe permet une géolocalisation précise avec une différence fondamentale par rapport à iBeacons : la localisation est volontaire et non intrusive. C’est le mobinaute qui signifie par son geste « je suis là, je veux bien accéder au service ».
    Dans un pays particulièrement sensible sur la question de la protection de la vie privée (cf. la réaction des passants qd la RATP a testé des écrans de pubs qui réagissaient aux passants : ils ont été enlevés à la suite d’une mobilisation d’un collectif) ça compte !

    Répondre
  2. Thibault

    Dans le cadre du Ibeacon, l’utilisateur doit posséder l’application de l’annonceur (liée à la balise beacon), il doit également accepter de partager sa localisation et de recevoir les notifications (lors du premier démarrage de l’application), enfin il doit avoir son Bluetooth d’activé sur son téléphone … en terme d’intrusivité on a vu pire 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>