Les robots tueurs en débat aux Nations Unies | La Revue du Digital

Les robots tueurs en débat aux Nations Unies

Crusher - BF

C’est une première. L’usage de robots tueurs sera débattu lors d’un débat d’experts informel aux nations unies à Genève, du 13 au 16 Mai. Le débat sera présidé par un Français, l’ambassadeur Jean-Hugues Simon-Michel.

Un plutôt pour, un tout à fait contre

Deux professeurs de robotique, Ronald Arkin (plutôt en faveur des robots tueurs, car ils devraient réduire les pertes humaines) et Noel Sharkey (opposé aux robots tueurs), discuteront de l’efficacité et de la nécessité de tels robots, qui n’existent pas encore, mais dont l’avènement se rapproche au vu des derniers progrès technologiques.

Le débat aura lieu durant la convention CCW (Certain Conventional Weapons) des Nations Unis. Un rapport en sera issu qui sera publié en Novembre prochain. Un robot tueur est une arme totalement autonome qui peut sélectionner et viser ses cibles sans aucune intervention humaine. Ces robots respecteront-ils les lois de la guerre ? Rien n’est moins sûr, et c’est là que se situe le débat.

Les drones non traités

Dès lors, certains experts se positionnent pour une interdiction de ces robots.  L’usage des drones ne fera pas partie du débat, car ils n’opèrent pas de façon autonome pour l’instant.

Photo : le Crusher, un véhicule de combat terrestre testé et amélioré depuis 2006 par l’Agence américaine de défense qui travaille sur des projets de recherche avancés (Darpa). 

Ce texte a été lu 1857 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>