Bientôt tous en mission de panéliste avec le mobile | La Revue du Digital

Bientôt tous en mission de panéliste avec le mobile

Clic and Walk - BF

Plusieurs sociétés spécialisées créent des communautés de panélistes en réunissant de simples particuliers dès lors qu’ils possèdent un smartphone. Sur le terrain, ces panélistes collectent des données lors de missions telles que répondre à des sondages ou contrôler les rayons d’un supermarché.

Le mobile transforme chacun d’entre nous en panéliste en puissance.  C’est ce qu’a montré le Printemps des études, organisé à la Bourse de Paris, le 11 avril. La collecte de données marketing est facilitée par le mobile.

Sept sociétés présentes

C’est un domaine qui est investi par de nombreux prestataires, avec des sociétés récemment créées, dont certaines sont des startups et d’autres des émanations de groupes anciens. Lors du Printemps des Etudes, ce sont sept sociétés qui ont pris la parole sur ce sujet. On a eu ainsi les présentations de « Clic and walk », « Eden Insight », « Local Eyes », « Toluna Mobile Mission », « Vizmo », « Maximiles Panels » ou Harris Interactive.

L’objectif est de proposer au particulier possesseur d’un smarphone de se transformer en panéliste ou agent de terrain apte à remonter de l’information sur une marque ou un produit, en répondant à un questionnaire ou en prenant des photos ou des vidéos.

Le particulier rémunéré pour sa mission

Avec ces sociétés, le particulier se voit confier une mission et fait partie d’une communauté. Il sera rémunéré. Le concept de crowd marketing est évoqué par Frédérique Grigolato, la fondatrice de la société Clic and walk (Photo). « Grâce à 120 000 clic walkers en France, en moins de 24 heures, nous pouvons collecter 2000 insights à la maison ou visiter 150 points de vente » annonce-t-elle.

Les insights permettent de savoir comment les gens vivent et utilisent les produits dans leur vie quotidienne. On peut demander à un particulier de photographier le produit qui lui plaît le plus dans un rayon de magasin. Clic and walk entend désormais fournir un service plus étoffé et analyser les insights remontés. « Nous venons d’intégrer des chercheurs pour mieux connaître les clients d’une marque » ajoute-t-elle.

1000 points de vente vérifiés

Autre concurrent, LocalEyes, propose de réaliser des opérations de vérification des points de vente grâce à une communauté de 30 000 personnes. « Nous avons vérifié 1000 points de vente dans la journée pour Ferrero il y a 15 jours » illustre Olivier Mougenot, cofondateur de LocalEyes. Le besoin comblé par LocalEyes est parti de la constatation qu’en période de réduction des coûts, il y a moins de gens sur le terrain.

« Comment savoir si des produits sont en rupture, si les promotions sont bien affichées, et si le merchandising est assuré, nous avons une communauté de 30 000 personnes pour vérifier les opérations de points de vente, vérifier l’exécution, vérifier les magasins » propose-t-il. Les réponses envoyées par les panélistes sont fiabilisées grâce aux coordonnées GPS et à la prise de photos. Le responsable annonce même un coût jusqu’à dix fois inférieur aux méthodes traditionnelles de contrôle.

Lire la suite de l’article …

Photo, Frédérique Grigolato, fondatrice de la société Clic and walk lors du Printemps des études, le 11 avril. 

Ce texte a été lu 3699 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>