Crise de nerfs autour des disques durs des PC de l’ancienne municipalité à Asnières | La Revue du Digital

Crise de nerfs autour des disques durs des PC de l’ancienne municipalité à Asnières

Mairie d'Asnières - BF

Le nouveau maire (UMP) d’Asnières accuse son prédécesseur (PS) d’être parti en emportant les disques durs de 14 PC. C’est notre confrère Le Parisien qui traite de l’affaire dans son édition du 11 avril.

Constat d’huissier

Manuel Aeschlimann le nouveau maire a fait constater par un huissier l’absence des 14 disques durs des PC utilisés par le socialiste Sébastien Pietrasanta et ses collaborateurs. Le nouveau maire accuse l’ancien de vol et lui reproche d’avoir effacé des informations importantes pour la gestion municipale. Sébastien Pietrasanta assure qu’il a prévenu que les disques seraient nettoyés des données personnelles et rendus.

L’ancien maire aurait voulu effacer les très nombreux emails de soutien d’habitants et de personnels de la ville qu’il ne pouvait pas laisser à la nouvelle équipe. Il réplique que les disques durs ont été rapportés. Ce serait seulement trois disques, répond le nouveau maire qui assure n’avoir jamais été informé du nettoyage prévu des disques. Les avocats devraient être mis dans la boucle, conclut-il.

Ce texte a été lu 1403 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>