Les mésaventures d’un porteur d’une chemise connectée, la vision souriante de Bonobos | La Revue du Digital

Les mésaventures d’un porteur d’une chemise connectée, la vision souriante de Bonobos

L’heure est aux objets connectés et aux technologies mettables. La marque de prêt à porter américaine Bonobos en profite pour imaginer les mésaventures d’un jeune homme qui porterait une chemise intelligente et connectée. Au passage, la marque de vêtements réussit une jolie opération de marketing viral avec cette vidéo. 

Une chemise connectée et qui parle

La chemise parle avec son porteur, lui indique la température extérieure et lui conseille de se couvrir. Quant le jeune homme fait face à son boss, qui lui réclame le rapport trimestriel qu’il n’a pas fait, la chemise annonce à haute voix que sa température monte, et qu’il est en train de mentir, obligeant le jeune homme à s’éloigner rapidement.

La chemise lui rappelle ensuite que c’est l’anniversaire de son ancienne petite amie et elle poste un message sur son mur Facebook en son nom, pour dire qu’elle lui manque, malgré les protestations du jeune homme. Et quand il demande de supprimer le message, la chemise répond qu’elle vient de le liker.

A moitié assommé par sa chemise

Autres fonctions embarquées dans cette chemise infernale, le GPS ou le téléphone s’utilisent – mais ne marchent pas en fait – à condition de faire des gestes grotesques.

Enfin, la chemise embarque une alarme silencieuse pour réveille son possesseur quand il s’endort mal à propos, et qui laissera le jeune homme à moitié assommé alors qu’il s’assoupissait lors d’une réunion.

Ce texte a été lu 19515 fois !

Partager cet article

4 réactions sur “Les mésaventures d’un porteur d’une chemise connectée, la vision souriante de Bonobos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>