Quand le patron d’Apple demandait que l’on verrouille les clients | La Revue du Digital

Quand le patron d’Apple demandait que l’on verrouille les clients

A l’occasion du procès entre Apple et Samsung, qui vient de redémarrer aux Etats Unis, les avocats de Samsung sortent de vieux emails de Steve Jobs. L’un des ces emails de 2010 montre que le patron d’Apple demandait à ce que tous leurs produits soient liés entre eux afin de verrouiller les clients dans l’écosystème d’Apple. 

Lors du procès entre Apple et Samsung, qui s’est ouvert le 31 mars à la cour de district de San José (Californie) les emails de Steve Jobs, patron d’Apple, à ses cadres supérieurs ont été rendus publics.

Un email pour les cadres dirigeants d’Apple

Le Wall Street Journal a en particulier mis en avant un email où Steve Jobs trace la feuille de route de la société à ses plus hauts cadres pour 2011.

Le PDG explique dans son email qu’il faut  relier entre eux les produits d’Apple afin de mieux verrouiller leurs clients dans leur écosystème.  Cet email, datant d’Octobre 2010, évoque également une « guerre sainte » avec Google sur le sujet d’Android,, le système d’exploitation mobile et parle de 2011 comme de l’année du Cloud. Steve Jobs estime que Google et Microsoft font un meilleur travail en synchronisant entre eux les différents dispositifs électroniques du particulier.

Google visé plutôt que Samsung

Cet email a été cité par John Quin, l’avocat de Samsung en ouverture du procès devant les jurés dans l’affaire qui oppose Samsung et Apple sur les brevets. Son objectif est de montrer qu’Apple vise en fait Google derrière Samsung dans ce procès.

Email - Steve Jobs - En tete - BF

 

Email - Steve Jobs - BF

Photo, Steve Jobs.

 

 

Ce texte a été lu 5662 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *