Windows devient gratuit sur les smartphones et les objets connectés | La Revue du Digital

Windows devient gratuit sur les smartphones et les objets connectés

Le système d’exploitation Windows de Microsoft devient gratuit sur les martphones, les petites tablettes et les objets connectés. L’objectif est de combattre la concurrence d’Android de Google, et de convaincre l’écosystème des développeurs de logiciels. 

Windows, le système d’exploitation de Microsoft sera gratuitement mis à disposition des fabricants de terminaux dont les écrans sont de petite taille, de moins de neuf pouces. Cela concerne les smartphones et les petites tablettes.  Ce sera aussi le cas pour les développeurs d’objets connectés. Les versions de Windows sont Windows Phone, Windows 8.1 et Windows RT.

La conférence des développeurs

L’information a été annoncée par Terry Myerson, vice président de Microsoft en charge du logiciel pour Windows et pour Windows Phone pour smartphone, lors de la conférence Build de San Francisco, le mercredi 2 avril. La conférence est destinée à un public de développeurs de logiciels, et il s’agit pour Microsoft de les convaincre de travailler sur Windows tout autant que les fabricants de terminaux. Durant son intervention, Terry Myerson a d’ailleurs offert une console Xbox à chacun des membres du public.

Windows gratuit pour les fabricants ne signifie pas forcément que les smartphones ou les tablettes devraient voir leur prix sensiblement baisser. La gratuité a également pour objectif de combattre la concurrence d’Android de Google qui a toujours été fourni gratuitement et qui occupe une place prépondérante sur les terminaux mobiles.

Une rupture avec 40 ans de stratégie

C’est une stratégie qui rompt totalement avec les principes de Microsoft depuis sa création, il y a quarante ans. Microsoft avait toujours facturé ses systèmes d’exploitation aux fabricants jusqu’alors. Cette démarche doit remettre dans la course les nouveaux services de Cloud, de publicité et de téléphonie de Microsoft depuis les mobiles.

Ce changement radical de stratégie intervient une semaine après la décision de commercialiser des versions pour l’iPad d’Apple de la suite de bureautique Office de Microsoft, qui comprend Word, Excel ou PowerPoint.

Microsoft a pris cette décision malgré le risque d’empêcher le développement des ventes de sa propre tablette Surface sous Windows 8, car quel sera l’intérêt de cette tablette si les logiciels phares de Microsoft pour le grand public se trouvent sur toutes les plateformes ? Microsoft a manifestement décidé que le jeu en vaut la chandelle.

Photo, Terry Myerson, vice président de Microsoft en charge du logiciel pour Windows et pour Windows Phone pour smartphone, lors de la conférence Build de San Francisco.

Ce texte a été lu 5903 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *