Le Crédit Agricole étudie les transactions de ses clients pour prédire l’économie

Crédit Agricole - BF

Les banques ne font rien des données de transactions de leurs clients. Il est temps de les étudier afin de prédire ce qui va se passer dans l’économie d’une région ou fournir de nouveaux services. C’est ce que souhaite Fabrice Vaillant, Directeur général adjoint du Crédit Agricole de Pyrénées Gascogne. Il s’est exprimé lors d’une table ronde organisé lors du forum Netexplo, du 27 mars.

Des analyses au stade de la recherche

Le Crédit Agricole en est encore au stade de la recherche. « Nous avons 500 000 clients, avec 20 000 transactions par client, cela représente 10 milliards d’informations, nous pouvons nous en servir pour comprendre comment fonctionne notre économie régionale » affirme-t-il.

Les organismes comme l’Insee délivre des rapports, mais toujours avec un temps de retard. « L’analyse en temps réel permettrait de connaître immédiatement l’évolution de l’économie, et même de prédire ce qui peut se passer » poursuit-il.

Vérification des factures EDF

On peut imaginer également de nouveaux services. « Par exemple, un client peut nous demander si sa facture EDF est normale. On lui demandera quelques informations comme le nombre de personnes au foyer, et on pourra comparer avec les factures des autres clients » dit-il.

De même, il souhaite croiser les données de la banque avec celles des notaires afin de guider les clients dans leurs choix d’acquisition immobilière.  L’ensemble de ces traitements sont réalisés de façon anonyme, insiste le DGA.

Photo, Fabrice Vaillant, Directeur général adjoint du Crédit Agricole de Pyrénées Gascogne.

Ce texte a été lu 3930 fois !

Partager cet article

Une réaction sur “Le Crédit Agricole étudie les transactions de ses clients pour prédire l’économie” :

  1. Pingback: Le Crédit Agricole étudie les tra...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *