Air France : « Nous avons décidé d’être tablette first » | La Revue du Digital

Air France : « Nous avons décidé d’être tablette first »

Face à la montée en puissance des nouveaux terminaux nomades, Air France a décidé de penser « tablette first ». C’est ce qu’a annoncé Tanguy Favennec, directeur du développement digital chez Air France. Il s’exprimait sur la scène de l’événement Business Connect organisé par IBM, le 21 mars.

Un enjeu organisationnel

« On a décidé que notre site Web soit tablette first » confirme Tanguy Favennec. Il ajoute : « cela a des conséquences sur l’interface utilisateur, les processus, l’organisation, l’informatique, car il faut alléger les pages pour qu’elles se téléchargent rapidement. » Les applications pour smartphone quant à elles sont gérées à part par une équipe dédiée, même si le mobile est intégré au reste de l’organisation digitale qui emploie 110 personnes dans la compagnie aérienne. “Nous avons trouvé qu’il y avait plus de points communs entre la tablette et le PC de bureau” précise Tanguy Favennec.

Le mode Responsive Design apparaît comme le graal dans cette démarche. « Nos emails doivent être lus sur mobile, on doit être responsive, ou la page Web doit être responsive, c’est en cours » décrit-il. Pour autant, il n’est pas question de réécrire tout le logiciel en mode Responsive pour le moment comme certaines entreprises ont pu se lancer à le faire sans en voir encore la fin. « Le processus de réservation c’est un million de lignes de code, avant de porter tout cela en Responsive, on ne va pas s’y mettre tout de suite » sourit le directeur.

Photo, Tanguy Favennec, directeur du développement digital chez Air France le 21 mars. 

Ce texte a été lu 3030 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *