DG de NetApp : « les bâtisseurs d’infrastructures IT doivent fournir des services » | La Revue du Digital

DG de NetApp : « les bâtisseurs d’infrastructures IT doivent fournir des services »

DG - NetApp - 2 - BF

Le responsable des infrastructures informatiques de l’entreprise doit devenir un fournisseur de services. Il doit penser données, applications, et utilisateur. Le Cloud est l’évolution pour toutes les entreprises. C’est le message qu’a fait passer le DG France de NetApp, le 18 mars. 

A l’heure de la généralisation du Cloud et de la virtualisation, les responsables des infrastructures voient leur métier évoluer. C’est ce qu’a annoncé Olivier Picard, DG France de NetApp, leader des équipements de stockage, 3ème fournisseur mondial en 2013 selon Gartner, le 18 mars sur la scène de l’évènement organisé par sa société à Paris, sur l’évolution vers le Cloud.

Délivrer des services

« Les bâtisseurs d’infrastructure informatique doivent devenir des fournisseurs de services » a-t-il martelé à un public d’environ deux cent spécialistes des infrastructures IT. « C’est votre enjeu et le nôtre. L’enjeu devient la donnée. La brique computing/networking/storage doit être la plus simple possible. La clé pour vous est de vous consacrer sur les applications, les données et l’utilisateur » a-t-il insisté.

NetApp entend délivrer la plateforme la plus universelle pour gérer les données et provisionner les machines virtuelles le plus efficacement possible.  « A terme, les métiers provisionnent eux-mêmes leurs ressources sur un portail » a ajouté le DG.

Des offres à la demande 

Le DG a listé un écosystème de 80 partenaires. Orange a ainsi développé de la messagerie à la demande sur du matériel NetApp. Atos a développé une offre de collaboratif à la demande, A3C, à base d’outils Microsoft tels que SharePoint.

Olivier Picard reconnaît que le Cloud public en France rencontre des obstacles. « Il y a une réticence sur le marché français pour le Cloud public, pour des questions de sécurité » dit-il. NetApp travaille dans ce cadre à développer des offres de Cloud hybride. Le Cloud proposé est bâti à partir de serveurs Flexpod de Cisco.

Un premier client chez CloudWatt

Pour l’entreprise, il s’agit d’aller chercher des ressources si nécessaire dans le Cloud de CloudWatt hébergé chez Orange. « Nous avons un premier client pour cette offre, il s’agit du site de vente en ligne d’ustensiles de cuisine, Mathon.fr, qui connaît une croissance forte et qui a choisi un petit serveur flexpod de Cisco en interne » précise le DG.

« Quand on pense Cloud, on pense souvent absence de performances » poursuit-il, « nous proposons des disques Flash, afin d’atteindre le bon niveau des performances. » En conclusion, le DG a souligné que beaucoup de ses concurrents éditeurs ou constructeurs sont directifs en matière d’évolution vers le Cloud, et que sa société au contraire entend laisser un libre choix dans ce domaine.

Photo, Olivier Picard, DG France de NetApp, le 18 mars

Ce texte a été lu 30256 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>