Les bracelets sans contact à 1 milliard de dollars de Disney | La Revue du Digital

Les bracelets sans contact à 1 milliard de dollars de Disney

Mieux tracer les parcours de ses clients, connaître leurs préférences et faciliter leurs achats, tel est le voeu de Disney en déployant des bracelets sans contacts pour chacun de ses visiteurs, enfants compris. Le projet coûte 1 milliard de dollars selon Business Week. 

Les parcs Disney testent depuis un an des bracelets sans contact à puce RFID afin de mieux identifier et authentifier chacun de leurs visiteurs. Le lancement à plus grande échelle est prévu pour cet été. Le bracelet permet de suivre les mouvements et les occupations de chaque personne, enfant compris.

Un projet à 1 milliard de dollars

Le coût du projet est de 1 milliard de dollars, si l’on en croit un récent article de Business Week qui fait le point sur ce dispositif.  Cela comprend la mise à niveau des infrastructures des parcs afin d’être compatibles avec ces nouvelles interfaces avec les clients.

Le bracelet permet au visiteur d’accéder aux attractions, aux restaurants, d’ouvrir la porte de sa chambre d’hôtel, de procéder à des achats, … Lors des paiements, la saisie d’un code à 4 chiffres est demandée pour des raisons de sécurité. Le bracelet peut fonctionner en carte de débit ou de crédit. Côté Disney, on sait où se trouvent les gens et ce qu’ils font.

Communication par radio fréquence

Le dispositif s’intitule MagicBand, et fonctionne en conjonction avec un site Web et une App mobile. Le bracelet dialogue en mode radio de type RFID comme le passe Navigo de la RATP.

L’historisation de toutes les actions des visiteurs permet de mieux connaître les préférences des touristes, et de les avertir de l’évolution des queues pour les attractions qu’ils préfèrent, par exemple. L’expérience du parc doit devenir plus personnelle et plus fluide autour des attractions les plus populaires.

Côté clients américains, une certaine inquiétude se manifeste autour de la masse d’informations collectées par Disney à l’heure où le spectre de la NSA plane sur la planète.

Photo : l’usage du bracelet sans contact chez Disney à la façon d’un passe Navigo de la RATP. 

Ce texte a été lu 2582 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *