Le Twitter chinois cherche des fonds à Wall Street | La Revue du Digital

Le Twitter chinois cherche des fonds à Wall Street

Weibo - BF

Le site de micro blogging chinois Weibo, un réseau social façon Twitter, a publié, vendredi 14 mars, un projet auprès des autorités de régulation américaines en vue de son introduction à la Bourse de New York, au Nasdaq ou au Nyse.

La société annonce officiellement vouloir lever 500 millions de dollars. La moitié de la somme servirait à rembourser des prêts de la maison mère, Sina, un groupe de media on-line chinois, et l’autre moitié servirait au marketing et aux salaires.

Relancer la croissance

Weibo doit relancer sa croissance face à la concurrence de sociétés comme Tencent et de son service WeChat ou de Facebook avec WhatsApp. Weibo est né en Chine en 2009 et utilise également les messages de 140 caractères comme Twitter.

La plateforme annonçait en décembre dernier avoir 129 millions d’utilisateurs actifs, dont presque la moitié en aurait un usage quotidien. Le site de e-commerce chinois Alibaba a acquis 18% de Weibo en 2013. Le chiffre d’affaires 2013 de Weibo était de 188 millions de dollars, soit quasiment le triple de l’année précédente. La société est toujours déficitaire.

Ce texte a été lu 1418 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>