Objets connectés : atelier de travail du 8 avril 2014 | La Revue du Digital

Objets connectés : atelier de travail du 8 avril 2014

Bannière objets connectés - 3 - DIL

Les objets connectés envahissent notre quotidien. Avec eux l’imagination est au pouvoir. En associant une dose d’électronique, des capteurs et de la communication, à un objet traditionnel, on révolutionne les usages. Comment transformer une idée en produit, et un produit en marché, c’est l’objectif de l’atelier de travail du 8 avril prochain animé par le Discovery Innovation Lab. 

Les objets connectés font partie des 34 projets d’avenir, annoncés par le Président François Hollande en septembre dernier, visant à relancer l’industrie française. Ils sont également au coeur des 7 ambitions stratégiques de la commission « Innovation 2030 » dirigée par Anne Lauvergeon. « La France a raté les smartphones, les tablettes. Elle ne doit pas rater l’Internet des objets » a-t-elle déclaré.

Le DIL (Discovery Innovation Lab) propose de passer de la théorie à la pratique le 8 avril prochain lors d’un Workshop qui se déroulera en deux temps. La matinée permettra de s’informer sur le secteur des objets connectés. Il s’agit d’une session didactique, qui pourra être suivie de façon indépendante par rapport à l’après midi. L’après midi permettra de travailler sur les problématiques des participants. 

Il s’agit d’une vraie séance de travail interactive au cours de laquelle les participants viennent avec leurs questions, idées de services ou d’objets connectés, afin de travailler avec des experts pour les développer, les confronter, etc.

Programme détaillé 

Session du matin

  • 8h30 – 9h00 : Accueil – Café
  • 9h00 – 9h45 : Stratégie : Objets connectés et nouveaux services, nouveaux business models, prospective du secteur de l’Internet des Objets par Thierry Rayna

Le but de cette présentation est de replacer la question des objets connectés dans son contexte global. Y sera notamment discuté notamment le changement de paradigme de l’Internet des Objets à l’Internet des Capteurs, et en quoi cette nouvelle approche modifie profondément la portée économique des technologies connectées.

Les tendances d’adoption des objets connectés seront également évoquées ainsi que les principales perspectives de développement, dans le domaine de la santé, des transports et de la domotique. Enfin, le DIL montrera comment la combinaison des objets connectés avec le Big Data et la customisation de masse créent un « perfect storm » porteur de changements économiques majeurs et d’opportunités à saisir.

Thierry Rayna est un économiste spécialiste de l’Économie Numérique et de l’Internet. En poste à l’ESG Management School et à Imperial College London, ses travaux de recherche portent sur l’intégration de technologies de rupture (Internet of Things, Big Data, impression 3D, Cloud, numérisation) dans les modèles d’affaires d’entreprises innovantes. Il a travaillé au sein de l’Imperial College Internet Centre sur la question de l’interface entre objets connectés et le « Cloud ».

Thierry Rayna dirige un groupe de recherche international ayant trait aux effets économiques, stratégiques et managériaux des objets connectés. Ses travaux l’ont conduit à jouer un rôle d’expert auprès d’organisations gouvernementales et internationales (Office Européen des Brevets, US Federal Trade Commission, Ministère de la Culture et de la Communication), de multinationales et de startups.

  • 9h45 – 10h30 : Etudes : mieux analyser pour créer de nouveaux usages à valeur ajoutée. Etudes des scénarii d’usage, acceptabilité, tests consommateurs par Jean-Philippe Cunniet (fondateur de Waykup)

Fondateur de l’agence de design Waykup spécialisée dans les objets connectés, Jean-Philippe Cunniet a travaillé pour le groupe de médias Dow Jones / Wall Street Journal et pour l’ Agence France Presse sur les problématiques d’innovation digitale et de nouveaux médias. Il conseille désormais les sociétés sur leur stratégie “objets et services connectés”.

  • 10h30 – 11h00 : Design de produits & services connectés : design, conception, fabrication, Q/C – le designer impliqué dans le projet de l’idée à l’objet par Cédric Chaptal (Agence Waykup)

Cédric Chapal travaille depuis plus de 18 ans comme designer produit dans les domaines de la santé, loisirs, beauté et produits grand public.

  • 11h00 – 11h15 : Pause
  • 11h15 – 12h30 : Démos – Discussions, avec Xavier Guillon et Gilbert Réveillon de la société Cityzen Sciences et David Mercier (CEA) pour la présentation du projet Smartuino
  • 12h30 – 13h00 : Vision de l’anthropologue, avec Marie Phliponeau

Marie Phliponeau est docteur en anthropologie de l’Université Paris 8 et enseigne à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Elle s’intéresse notamment aux conditions de l’émergence et de la diffusion de certains objets comme les textiles et les vêtements – rôle des acteurs économiques, infrastructures, place des  acteurs politiques, systèmes de représentations, pratiques et usages.

Elle enseigne également à l’Université d’Evry-Val d’Essonne où elle intervient sur le développement des territoires à l’international. Dans ce cadre, elle travaille sur la place des NTIC dans ce processus de  “mondialisation” des villes.

  • 13h00 : Fin de la session du matin

Session de l’après-midi

  • 13h15 : Déjeuner – Networking
  • 14h15 – 17h30 : Ateliers de travail interactifs personnalisés.

Ces ateliers ont pour objet de permettre aux participants de partager entre eux leurs problématiques afin de trouver ensemble des pistes de solutions. Des consultations privées leur permettront de dialoguer avec les experts présents et les consultants de façon à obtenir des réponses personnalisées à leurs interrogations.

15 jours avant la session un questionnaire sera adressé aux participants afin de recueillir leurs problématiques. Cela permettra aux experts et consultants de préparer leurs interventions.

  • 17h30 : Fin de la session de l’après-midi

Pour s’inscrire à l’atelier de travail, cliquer ici. 

 

Ce texte a été lu 3693 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>