Le marketing plus intéressé par les mobiles que par le Big Data | La Revue du Digital

Le marketing plus intéressé par les mobiles que par le Big Data

Marketing et mobile - BF

Dans l’évolution vers le numérique, les responsables marketing sont plus intéressés par les opportunités apportées par les technologies mobiles que par celles du Big Data. C’est le résultat d’une enquête menée IDC pour le compte de Microsoft auprès de responsables marketing, DRH et Finances en France.

L’étude a été présentée par Sébastien Lamour, analyste chez IDC, lors des Techdays le 13 février. Au global, c’est le marketing qui est cité comme étant le plus mature en matière de nouvelles technologies.

Les mobiles en tête

Dans le détail, chaque fonction de l’entreprise identifie des opportunités différentes selon les nouvelles technologies.  Pour le marketing, c’est les mobiles (60%) et les réseaux sociaux (46%) qui ouvrent le plus d’horizons, loin devant le Big Data (28%) et les objets connectés (25%).

Alors que pour les directions financières, c’est le Big Data qui arrive très largement en tête (cité par 78% des responsables). Il est alors suivi par le Cloud (23%). Quant aux responsables dans les DRH, ils citent d’abord le Big Data (48%), puis les réseaux sociaux (39%) et enfin les mobiles (37%). Pour l’ensemble des métiers, le Cloud est finalement très peu cité.

28 000 professionnels sont prêts 

Au global, les responsables métiers interrogés estiment qu’actuellement au sein de leurs équipes ce sont 37% de leurs collaborateurs qui disposent de compétences numériques dans les domaines du Big Data, des réseaux sociaux, de la mobilité ou du Cloud Computing. « Cela représente en France 28 000 professionnels » indique Sébastien Lamour.

Dans 5 ans, en 2019, ces mêmes responsables métiers estiment que ce seront 59% de leurs collaborateurs qui disposeront de ce type de compétences. « 59% cela représente 45 000 personnes, soit un gain de 17 000 professionnels en 5 ans » déclare l’analyste.

L’explosion du volume de données

Toutes catégories confondues, c’est l’explosion du volume de données qui impactera les compétences métiers au sein des entreprises. Les responsables RH en sont les plus persuadés (84%), devant les responsables marketing (66%) et les directions financières (64%).

L’enquête a été menée en France auprès de 215 responsables métiers en entreprise, répartis à parts égales entre le marketing (75 personnes), la DRH (75 personnes) et la direction financière (75 personnes). Les entreprises emploient plus de 500 personnes. « Il existe 4700 entreprises en France ayant plus de 500 employés, selon l’INSEE » précise Sébastien Lamour.

Photo, Sébastien Lamour, analyste chez IDC

Ce texte a été lu 37562 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>