Crédit Agricole fait appel à des non banquiers pour créer la banque de demain | La Revue du Digital

Crédit Agricole fait appel à des non banquiers pour créer la banque de demain

Crédit Agricole - BF

Dans la course au numérique, le Crédit Agricole écoute ses clients. « Nous avons des ateliers de co-création, avec 300 de nos développeurs informatiques, et nos clients. On fait confiance à des non banquiers pour la banque de demain » confirme Bernard Larrivière, directeur de l’innovation de la fédération nationale du Crédit Agricole. Il a pris la parole lors d’une table ronde des Techdays de Microsoft, le 13 février à Paris.

Faire ses preuves

La démarche permet d’aller vite, et de créer de nouvelles applications à petit prix. « 50 applications sont en cours de test dans les différentes régions. Les applications qui font leurs preuves sont déployées ailleurs. On expérimente, ce n’est pas trop cher » se félicite le directeur de l’innovation.

Prochaine étape, « dans quatre mois, nous allons ouvrir un centre d’Open Innovation, avec les entreprises clientes, les startups avec lesquelles nous travaillons. On appelle cela le village.  Cela sera ouvert à Paris et en France » conclut-il.

Photo, Bernard Larrivière, directeur de l’innovation de la fédération nationale du Crédit Agricole. 

Ce texte a été lu 3552 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>