“Les enseignements traditionnels sont trop statiques” pour la co-présidente d’Alter Way | La Revue du Digital

“Les enseignements traditionnels sont trop statiques” pour la co-présidente d’Alter Way

Veronique Torner - BF

Les écoles d’ingénieurs sont en décalage avec les besoins des entreprises. Il faut gagner en agilité, et il faut des formations multi-compétences, associant numérique et marketing. C’est ce que défend Véronique Torner, co-présidente d’Alter Way et présidente de la commission PME de Syntec Numérique.

Question : comment préparer des professionnels à des métiers du numérique que l’on ne connaît pas ou que l’on ne maîtrise pas encore ?

Véronique Torner : il y a des gros écarts entre la sortie des grandes écoles avec la réalité. L’initiative de l’école 42  est en rupture avec les enseignements traditionnels aujourd’hui trop statiques. Même si 42 va peut-être trop loin, il faut conserver les concepts qui font le succès des écoles d’ingénieurs mais avec moins de rigidité.

Il faut des passerelles, apprendre l’agilité. Les Moocs sont des bonnes solutions. L’alternance aussi. Mais les stages ne suffisent pas ; il faut travailler l’amont, participer à la construction des programmes, les connexions avec le monde de l’entreprise doivent être plus fortes. Mais les professeurs ne font pas ces passerelles.

Question : comment prépare-t-on les leaders du numérique de demain ?

Véronique Torner : le maître mot est « la formation multi-compétences.  » Les formations doivent faire converger plusieurs univers, marketing et techniques. Former les jeunes au langage du numérique qui est du technique, mais aussi à l’usage et au langage et la compréhension du marketing.

Lire la suite de l’interview …

Photo, Véronique Torner (Photo par Rémi Prunier, G9+)

Alter Way, un champion français de l’Open Source

Alterway est un des champions français des services dans l’Open Source.  La société travaille dans le domaine du Cloud, de l’hébergement, de la TMA, de  l’industrialisation des plates-formes PHP. Véronique Torner participe activement à l’organisation des événements  qui font vivre l’écosystème de l’Open Source en France. Il s’agit notamment de l’Open World Forum et de l’Open CIO Summit, qui relie les DSI au monde de l’Open Source.

 

 

 

Ce texte a été lu 6968 fois !

Partager cet article

3 réactions sur ““Les enseignements traditionnels sont trop statiques” pour la co-présidente d’Alter Way

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>