Les chausse-trappes des soldes sur internet traquées par l’UFC | La Revue du Digital

Les chausse-trappes des soldes sur internet traquées par l’UFC

Lors des soldes, les sites de e-commerce ont recours à de multiples astuces pour doper les ventes et attirer les clients. L’UFC Que Choisir a passé en revue ces pratiques et incite à la vigilance des clients et des autorités. 

Peu de produits sont réellement en solde sur internet, selon l’association de consommateurs l’UFC-Que Choisir. L’enquête menée par l’association montre également ce que l’UFC appelle les « pratiques artificieuses » de certains professionnels pour amplifier l’intérêt réel des promotions. Face à la confusion ainsi créée, l’UFC propose aux internautes de comparer les prix entre les différents sites en se basant uniquement sur le prix de vente final.

12 sites de e-commerce étudiés

Dans le cadre de cette enquête, 12 sites de e-commerce ont été étudiés pour les soldes sur les produits d’équipement de la maison : hifi et informatique, électroménager brun et blanc. L’étude a porté sur les modalités d’affichage des produits en solde (indication du prix de référence ou du rabais, distinction entre les soldes et les autres actions promotionnelles …) et sur l’évolution des prix des produits avant et après qu’ils soient mis en soldes.

L’association relève plusieurs pratiques critiquables. Elle cite les rabais mirifiques mais introuvables sauf sur quelques produits peu coûteux. Dans l’étude, sur les 120 produits suivis, les rabais restent en effet modestes. La réduction est de 15% en moyenne à l’ouverture des soldes et  de 19 % à la deuxième démarque.

Des rabais mirifiques montés en épingle

Mais l’association note que pour mieux attirer le client, un tiers des sites monte en épingle le rabais le plus élevé d’un rayon qui trop souvent ne porte que sur des articles peu chers et en très faible nombre. Exemple, Pixmania, annonce en accroche « jusqu’à -80 % » pour son rayon ‘image et son’. Or, l’UFC n’a repéré cette ristourne que sur un protecteur d’écran vendu à 1€.  De même, Cdiscount annonce des réductions allant jusqu’à 85 % sur l’électroménager, et l’UFC n’a trouvé de telles réductions que sur 4 produits vendus à moins de 20 €.

Des produits sont proposés de façon attractive, en les mélangeant avec des produits soldés. La moitié des sites (notamment MisterGoodDeal , Rue du Commerce,  Cdiscount) le font en indiquant pour les produits des accroches telles que «vente flash », « instant promo », « bonne affaire », « premier prix», etc … Ces offres ne sont pas encadrées par la loi sur les soldes, et il est impossible pour le consommateur de s’assurer de la réalité de la bonne affaire promise.

Des produits juste entrés en stock

Les produits soldés doivent être en stock et avoir été proposés à la vente au moins un mois avant l’ouverture des soldes. L’ensemble des sites respecte cette disposition mais certains en détournent l’esprit. Ainsi 13% des produits, introuvables chez ces commerçants avant décembre, ont été mis en ligne précisément au début de la période réglementaire, comme par hasard.

L’UFC déplore enfin les manipulations sur certains prix juste avant les soldes. Profitant de la même lacune réglementaire, dans 20 % des cas, certains sites tels que Webdistrib ont augmenté les prix de certaines références juste un mois avant que ceux-ci ne soient soldés. Ces hausses en décembre ont pour effet d’afficher des rabais en moyenne deux fois et demie plus élevés que la réalité. Pire, dans 8% des cas, les produits avaient été proposés avant les fêtes à un prix inférieur au prix soldé.

Pour cette enquête, l’UFC-Que Choisir a suivi les prix de 120 produits, du 30 septembre 2013 au 24 janvier 2014, sur les sites : Auchan, Boulanger, Cdiscount, Darty, Fnac, Grosbill, Les 3 Suisses, MisterGoodDeal, Pixmania, Rue du Commerce, Topachat et Webdistrib. L’enquête complète est disponible sur le site de l’UFC. 

Ce texte a été lu 1644 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *