Facebook poursuivi en Californie pour interception de correspondance privée | La Revue du Digital

Facebook poursuivi en Californie pour interception de correspondance privée

Facebook - développeur - BF

Deux utilisateurs américains de Facebook mènent le réseau social devant les tribunaux sur l’accusation que Facebook extrait des données des messages privés pour les revendre à des tiers.

La poursuite indique que les messages indiqués comme « privés » entre utilisateurs sont analysés ainsi que les liens qu’ils contiennent pour une commercialisation auprès de publicitaires, de marketeurs ou d’agrégateurs de données.

La poursuite est lancée par Matthew Campbell et Michael Hurley, auprès d’une cour de justice du nord de la Californie. Les deux plaignants désirent que leur poursuite devienne une action de groupe (class action) pour les 166 millions d’utilisateurs de Facebook aux Etats Unis.

Leur argument est que l’interception de messages privés et l’usage des liens inclus violent l’Electronic Communications Privacy Act, ainsi que la loi californienne sur la protection de la vie privée et la concurrence déloyale. Selon certains médias américains, vendredi 3 Janvier, Facebook qualifierait cette poursuite comme « sans fondement. »

Ce texte a été lu 1385 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>