Les systèmes informatiques intégrés voient leurs ventes décoller | La Revue du Digital

Les systèmes informatiques intégrés voient leurs ventes décoller

VCE - BF

Les systèmes informatiques tout intégrés, réunissant le serveur, le stockage et le réseau, voient enfin leurs ventes décoller selon IDC. Ces systèmes servent soit pour des infrastructures virtualisées soit sont optimisés pour certaines applications. L’essentiel du marché est constitué par les infrastructures. 

Les acheteurs informatiques apprécient de plus en plus les systèmes de calcul « tout en un » quand il s’agit d’infrastructure technique ou de plateformes applicatives. Les ventes de systèmes intégrés, réunissant le serveur, le stockage et le réseau, ont augmenté de façon très sensible en un an selon le cabinet d’analyses IDC, au troisième trimestre 2013.

Des ventes qui augmentent de 60%

Ces ventes ont augmenté de 68,5% et dépassent les 1,4 milliard de dollars de juillet à septembre 2013. Côté stockage, cela représente 622 Po de capacité supplémentaire délivrée pour le trimestre. C’est le double de ce qui avait été fabriqué au troisième trimestre de 2012.

Selon IDC, ces nouveaux systèmes ont su séduire les exploitants de Data Center qui recherchent des infrastructures et des plateformes efficaces pour leurs environnements hautement virtualisés. Ces environnements intégrés simplifient les opérations. « Ces systèmes intégrés vont faire partie des produits sérieusement étudiés par de nombreux acheteurs en 2014 » annonce IDC.

Le numéro un est VCE

Le numéro un des fournisseurs de systèmes intégrés est VCE, la société née du rapprochement entre VMWare, Cisco, EMC et Intel. VCE pèse 17% du marché. Il est suivi par Cisco cette fois-ci en association avec NetApp, autre leader du stockage, ce qui représente 15% du secteur. EMC seul représente 15% du marché, Oracle 13% et IBM 12%.

Ces systèmes intégrés sont composés de deux sous ensembles. On trouve d’un côté, les systèmes d’infrastructure, qui est le secteur le plus important (il représente 71% du marché des systèmes intégrés) et de l’autre, on trouve les plateformes intégrées (qui représente 29% du marché des systèmes intégrés).

Les infrastructures intégrées sont similaires d’un point de vue de leurs composants aux plateformes intégrées mais elles sont conçues pour des tâches générales, dans le cadre d’applications distribuées, et ne sont pas optimisées pour une application spécifique.

Doublement des ventes d’infrastructures intégrées

Les ventes d’infrastructures intégrées ont doublé d’une année sur l’autre au troisième trimestre, pour atteindre 985 millions de dollars. Le champion du secteur est VCE avec 231 millions de dollars, soit 24% du marché.Quant aux plateformes intégrées, ce sont des systèmes qui sont vendus avec du logiciel additionnel et une ingénierie adaptée pour des fonctions spécifiques comme le développement des logiciels, les bases de données, le test, et des outils d’intégration.

Les logiciels ne sont pas inclus dans l’étude d’IDC.  Les plateformes intégrées ont généré 400 millions de dollars de ventes au troisième trimestre, soit une croissance de 14% sur un an. Oracle est le plus important vendeur de plateformes intégrées avec 182 millions de revenus, et 46% du marché.

Photo, les systèmes Vblock de VCE. 

Ce texte a été lu 8387 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>