C’est le cross-canal qui rend le web rentable, selon le DG de La Grande Récré | La Revue du Digital

C’est le cross-canal qui rend le web rentable, selon le DG de La Grande Récré

DG de la Grande Récré - BF

L’avenir de la vente sur internet c’est le cross canal pour le directeur général la Grande Récré, le numéro 2 du jouet en France. La vente sur internet ne devient rentable qu’en associant les boutiques physiques au Web, selon lui. 

La Grande Récré, le numéro 2 de la vente de jouets en France, derrière « Toy’s r us » voit internet comme outil de « Web to store.»  C’est ce qu’a défendu son directeur général Thierry Benhaim, ce samedi 14 décembre sur les ondes de France Info. Grâce à cette cross-canalité, le Web devient rentable pour le DG.

Ventes sur internet depuis Novembre

« Nous ne vendons sur internet que depuis le 14 octobre dernier et nous n’avons été réellement opérationnel que depuis le 14 novembre, mais la solution est le Web to store,  Le clic and collect américain » dit-il. Il souligne que l’internet pur n’est pas un modèle rentable pour la plupart des pure players.

« En dépit de la percée d’internet, la cross canalité est l’avenir d’internet, il faut être à la fois sur internet et à la fois auprès des clients dans les magasins. C’est la raison d’être des spécialistes » affirme-t-il. Pour lui, les véritables succès du Web aux Etats Unis, c’est le click and mortar. « C’est-à-dire être à la fois sur internet et avoir des magasins qui offrent un service vers internet. Il y a une espèce de réciprocité qui va donner la rentabilité du modèle, et qui s’appelle la cross canalité, et sans la cross canalité il n’y a pas de rentabilité » dit-il.

Des processus reliant le Web aux magasins

Le DG décrit les processus qu’il a en tête. Le Web to store c’est aller sur internet pour se renseigner, et puis venir en magasin soit pour réserver soit pour acheter. « On s’aperçoit que les clients malgré le fait d’acheter sur internet, veulent le dernier conseil, pour vérifier d’abord si ce qu’ils ont acheté c’est le bon jouet. On a souvent des mamans qui arrivent dans les magasins et qui disent est-ce que je peux le voir avant » décrit-il.

Il poursuit : « ces questions qui se posent et qui sont très développées aux Etats Unis s’appellent le clic and collect. C’est j’achète, je paie sur internet et je viens chercher en magasin. » Pour lui, c’est l’avenir du Web.

La Grande Récré est une entreprise française fondée en 1977. La société dispose de 223 magasins et emploie 1200 salariés en France. Le DG maintient sa  stratégie de doublement des magasins d’ici 2106 dans le cadre de sa stratégie Web to store. La Grande Récré est également présente en Belgique, Espagne, Maroc et Suisse. Ce samedi est le plus important jour de vente pour la chaîne de magasins, et pèse 6 millions d’euros.

Ce texte a été lu 27578 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>