« Axa va devenir une Big Data compagnie qui protège les gens » annonce le directeur Marketing d’Axa | La Revue du Digital

« Axa va devenir une Big Data compagnie qui protège les gens » annonce le directeur Marketing d’Axa

Axa a de grandes ambitions dans le digital. « Axa dans le futur va devenir une société du Big Data qui protège les gens, » annonce Fred Tardy, Chief Marketing and distribution Officer, « pour cela il faut la confiance des consommateurs. Il faut respecter la vie privée. » Il s’est exprimé lors de l’événement LeWeb, le 12 décembre.

Axa mobilise un budget de 600 millions d’euros à la fois pour former ses équipes, recruter 150 personnes pour le digital dans le monde, développer de nouvelles initiatives autour des objets connectés, du Big Data, de la gamification et des startups, décrit Fred Tardy.

Une plateforme de formation interne

Fred Tardy est chargé de faire évoluer Axa vers le digital. La formation des équipes internes, 160 000 personnes travaillent chez Axa est stratégique.  Elle passe par la mise en place d’une plateforme d’enseignement et de formation, appelée COOC (Corporate Open Online Course), équivalent pour les entreprises des MOOC (Massive Open Online course), issues du monde universitaire. « Il nous faut former nos équipes, les conseillers, et dans les centres d’appels, pour ce qui concerne le tchat, les médias sociaux » illustre Fred Tardy. La formation est clé. « Les dirigeants d’Axa vont être formés au digital » pointe-t-il.

Fred Tardy a ouvert un laboratoire dans la Silicon Valley pour Axa afin d’être au plus près des nouveautés qui émergent en permanence. « Nous devons croiser nos expertises avec celles des startups, faire des pilotes, tester les nouveaux outils qui viennent des startups. »

Les objets connectés bons pour la santé

Il poursuit : « les objets connectés vont être la clé pour la santé pour tout ce qui concerne le ‘Quantified Self’.  » Axa a également des Apps. « Nous avons des Apps pour mieux gérer sa santé, et mieux conduire sa voiture » dit-il. La « gamification », l’usage de jeux, joue un rôle important afin de sensibiliser les consommateurs. « On peut comparer son score avec les autres joueurs » ajoute-t-il.

Autre initiative, l’usage du second écran via le service de Shazam afin de pouvoir se connecter aux offres d’Axa via une publicité diffusée à la TV. « Nous avons eu 300 000 téléchargements de notre App, nous étions juste après Candy Crush » termine le directeur marketing.

Photo, Fred Tardy d’Axa le 12 décembre. 

Ce texte a été lu 23073 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *