Le PMU teste le raccordement des chevaux à internet durant les courses | La Revue du Digital

Le PMU teste le raccordement des chevaux à internet durant les courses

Le PMU teste « activement » le raccordement des chevaux à internet durant les courses afin de développer de nouveaux services pour ses applications de pari. C’est le petit secret qu’a révélé Guillaume Dolbeau, ePMU Manager au PMU.

Il s’est exprimé lors d’une table ronde à l’occasion du premier forum sur le marketing mobile organisé à Paris, le MMA Forum, le 5 décembre. « On travaille activement à mettre de l’internet en direct sur les chevaux pour enrichir l’information du parieur. Il y a une vraie demande. Mais ce n’est pas simple de mettre de l’internet sur du vivant, qui court entre 50 km/h et 70 km/h durant deux minutes » décrit-il.

Le PMU permet de parier en temps réel durant les courses et durant les matches de football. « Le client souhaite pouvoir parier quand il le veut et où il veut. Si vous avez une bonne information, c’est comme à la bourse, en temps réel, vous voulez utiliser cette information » indique-t-il.

Guillaume Dolbeau a donné quelques chiffres sur la part du digital dans l’activité du PMU. « En 2012, le digital a pesé 1,5 milliard d’euros. Le chiffre d’affaires sur mobile va atteindre 200 millions d’euros en 2013, c’est 15% du chiffre d’affaires du digital au PMU. »

Il y a eu 600 000 téléchargements de l’application de pari hippique du PMU, et 200 000 téléchargements pour le pari sportif.

Photo, de gauche à droite : Alexandre Tan, directeur Business Development de Gameloft, Laurent Battais, directeur exécutif, Performance & Cross Médias chez Médiamétrie, Pascale Martin responsable CRM de Nestlé et Guillaume Dolbeau, ePMU Manager au PMU. 

Ce texte a été lu 2813 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *