Ecole 42 : « en France, vous n’avez pas le droit de mettre un ingénieur et un marketeur ensemble en cours»

Ecole 42 - Bon Format

La première promotion de l’Ecole 42 va faire sa rentrée le 18 Novembre. L’objectif est de sortir des développeurs innovants. Un sacré défi pour le co-fondateur de l’école qui fustige l’Education Nationale, briseuse d’innovation. Il entend mélanger les informaticiens et des étudiants d’autres disciplines sur des projets. 

Sortir des techniciens innovants, c’est l’objectif d’Ecole 42, l’école créée par Xavier Niel, l’emblématique  patron de Free. Cette ambition a été martelée par Kwame Yamgnane, co-fondateur d’Ecole 42 lors son intervention le 7 Novembre, durant l’événement WebDeux.Connect 2013 à Saint Denis (93). Une ambition qui concerne les 2500 à 3000 étudiants qui vont faire la première rentrée de l’école 42 le 18 Novembre prochain.

Kwame Yamgnane a fustigé l’éducation nationale. Selon lui, elle fait disparaître la capacité d’innovation de chacun pour délivrer des gens interchangeables. « Le monde industriel fabrique en série, c’est la normalisation. Ce monde industriel a demandé aux écoles de s’aligner et l’école est une industrie. En France, tous les enfants à l’âge de 7 ans, soit 1 million d’enfants, apprennent à lire en même temps. On aligne tous les gamins, on les fait tous avancer à la même vitesse. On dirait des boîtes de petits pois » décrit-il. Avec un bénéfice pour l’industrie : « on vous fait entrer dans des cases où vous être interchangeables et personne n’est irremplaçable : ingénieurs, techniciens, marketeurs. »

La pensée disruptive et la théorie du trombone

Kwame Yamgnane illustre la perte de la capacité d’innovation par la faute de l’école par la théorie du Trombone. On demande à des gens de proposer le maximum d’usages qu’ils peuvent faire d’un trombone en cinq minutes. « Si vous arrivez à trouver 100 solutions, vous êtes un génie de la pensée disruptive. La mesure a été faite sur une classe d’âge suivie sur plusieurs années. A 5 ans, 98% des enfants étaient disruptifs » déclare-t-il. Mais les choses se gâtent ensuite. « Trois ans plus tard, le nombre s’est réduit de 30%, et le test a été refait en 1996, il reste seulement 2% de gens qui réussissent le test du trombone. » Il interroge : « pourquoi l’être humain perd-il cette capacité d’innovation ? » La réponse de l’étude a été : « c’est l’école qui est faite pour normer et casser l’innovation » cite-t-il.

Face à ces dégâts, et s’adressant à un public d’entrepreneurs lors du WebDeuxConnect, Kwame Yamgnane leur fait une promesse : « avec Ecole 42, on va essayer de remettre de l’innovation, et on va vous fournir des développeurs compétents, qui connaissent Linux, C, le Kernel, des gens qui savent travailler en équipe. » A l’Ecole 42, tous les projets sont faits en équipe et les étudiants doivent chercher par eux-mêmes. « On ne donne pas la solution. Les étudiants se corrigent entre eux » complète –t-il.

Mettre ensemble un ingénieur et un marketeur …

Photo : Kwame Yamgnane, co-fondateur d’Ecole 42

Ce texte a été lu 2620 fois !

Partager cet article

Une réaction sur “Ecole 42 : « en France, vous n’avez pas le droit de mettre un ingénieur et un marketeur ensemble en cours»” :

  1. Pingback: Ecole 42 : « en France, vous n'avez pas l...

Comments are closed.