Créer de l’émotion grâce au digital: l’exemple de Coca-cola | La Revue du Digital

Créer de l’émotion grâce au digital: l’exemple de Coca-cola

Comment créer de l’inspiration et de l’émotion en accord avec l’image d’une marque ? C’est ce qu’a réussi Coca Cola selon  l’agence digitale Fullsix. L’agence avec l’association des professionnels du luxe a établi un baromètre des meilleures campagnes digitales, dans le secteur du luxe et des marques Premium.

Communiquer via des écrans 3D

Dans le film réalisé, des Indiens et des Pakistanais sont amenés à communiquer au travers d’écrans tactiles 3D connectés entre les deux pays. Les deux nations entretiennent des relations difficiles depuis leur séparation lors de l’indépendance de l’Inde en 1947. Le dispositif monté par Coca Cola a pour ambition de montrer que les deux peuples sont en fait semblables.

« La technologie n’est pas la plus bluffante, mais elle est mise au service d’une cause inspirationnelle » estime Jocelyn Jarnier, directeur général de Lux By Fullsix, l’agence publicitaire de Fullsix. Il a présenté ce film à un public de décideurs digitaux de grandes marques le 21 Novembre dernier. « Coca Cola a défini et pris son territoire : Happiness » rappelle-t-il, « comme Redbull a choisi le sien : l’extrême et l’adrénaline. Et dans les films de Redbull l’on voit des gens faire des plongeons de 40 mètres. »

Réaliser une tâche commune à distance 

Dans le film sur l’Inde et le Pakistan, les gens qui sont filmés ne sont pas des acteurs, et leurs réactions sont naturelles, précise pour sa part Coca-Cola. Les machines installées par Coca-Cola sont équipées d’écrans tactiles 3D et de caméras. Il a fallu gérer les décalages horaires, les différences de culture et de langue. La machine filmait la personne devant elle tout en recevant le flux vidéo de la personne située face à l’autre machine. Les gens étaient incités à réaliser une tâche commune comme se toucher la main, dessiner le signe de la paix ou danser, avant de partager un Coca-cola. Les machines ont été placées dans deux centres commerciaux à Lahore au Pakistan et à New Delhi en Inde.

Etablir un contact visuel direct 

Les machines ont été conçues par l’agence Leo Burnett. Lors de la réalisation, une des difficulté est que lorsque l’on utilise une caméra Web classique ou une solution Skype, les gens n’ont pas l’impression de regarder directement leurs interlocuteurs  mais plutôt un peu au-dessus ou en-dessous d’eux. L’agence Leo Burnett a essayé un écran géant de PC portable avec des caméras autour, mais a constaté que lorsque les gens déplaçaient leurs mains afin de toucher l’écran, ils n’étaient plus visibles.

Donc l’idée a été de trouver un écran suffisamment opaque afin d’afficher un flux d’images nettes, à partir d’un flux vidéo tout en pouvant filmer au travers. A l’arrière de la machine, un grand projecteur projette sur l’écran. La technologie employée a permis de faire en sorte que les gens puissent se toucher la main et établir un contact visuel direct.

Ce texte a été lu 6469 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *