« Internet est mort, il est remplacé par le Multinet » pour le patron de voyages-SNCF.com | La Revue du Digital

« Internet est mort, il est remplacé par le Multinet » pour le patron de voyages-SNCF.com

Yves Tyrode - 2 - Bon format

Internet est en train de se fragmenter en quatre univers menés par Apple, Google, Microsoft et l’internet classique.  Yves Tyrode, patron de voyages-SNCF.com appelle au regroupement des sociétés françaises et des startups afin de peser auprès de ces quatre écosystèmes incontournables. 

Internet est mort. Le multinet le remplace et c’est une évolution majeure. Tel est le constat de Yves Tyrode, patron de voyages-SNCF.com, le premier site de e-commerce français. Il est intervenu le 6 novembre lors de l’événement Web2Connect, à Saint Denis (93).

Les acteurs du secteur définissent des frontières de moins en moins poreuses. “Quand vous téléchargez de la musique sur itunes, c’est compliqué de l’écouter ailleurs que sur son iPhone. Idem quand vous téléchargez un livre sur un Kindle d’Amazon, difficile de le lire ailleurs pour le commun des mortels, ” c’est ce que constate Yves Tyrode. Internet est en train de se fractionner entre quatre continents.

Apple est l’univers le plus éloigné d’internet

Apple est le plus éloigné d’internet. Le client peut être heureux dans le continent Apple avec ses applis. Google fait la même chose avec Samsung, et Microsoft avec Windows 8. On se retrouve avec des continents et le client va appartenir à l’un ou l’autre. Je ne dis pas que c’est bien ou mal, c’est comme ça” relève-t-il.

Un propos qu’il modérera par la suite. “Ces mondes sont disjoints, mais il reste des passerelles entre eux” a-t-il précisé. “Et je préférerai que le gagnant soit un monde intéropérable mais je vois que chez Voyages-SNCF.com, le trafic des Apps est en croissance extrêmement forte, il y a eu 7 millions de téléchargements de notre App mobile  alors que celui du Web vit une croissance plus molle” décrit-il. 15% du chiffre d’affaires de Voyages-SNCF.com est réalisé sur les mobiles, avec une croissance à 2 ou 3 chiffres.

Il poursuit : « avant, on développait en html pour internet, Aujourd’hui, il faut développer dans quatre mondes. il s’agit de l’internet classique avec le html 3.2, du monde d’Apple, du monde de Google avec Android et Samsung, et le monde de Microsoft, très présent en entreprise. Il faut développer quatre fois avec des ‘Go to market’ spécifiques à chaque fois » décrit-il.

Chaque univers aura ses moyens de paiement

Dans chacun de ces continents, on trouve une langue, une culture, une monnaie. De fait, il y a quatre variables dans les continents : les contenus, les terminaux, les expériences utilisateurs et les places de marché, les fameux Appstores. “Et ne vous y trompez pas, demain, chaque continent aura aussi ses moyens de paiement” affirme Yves Tyrode.

Etre le meilleur dans chacun des quatre univers …

Photo : Yves Tyrode, patron de Voyages-SNCF.com

Ce texte a été lu 7792 fois !

Partager cet article