Amazon accroît ses ventes mais perd toujours de l’argent | La Revue du Digital

Amazon accroît ses ventes mais perd toujours de l’argent

Amazon a publié ses résultats pour le troisième trimestre le 24 octobre, avec une hausse de 24% de ses ventes et un chiffre d’affaires qui s’établit à 17,09 milliards de dollars.

Pour autant, l’entreprise perd de l’argent à hauteur de 41 millions de dollars au troisième trimestre. Cette perte était de 274 millions au même trimestre de 2012, dont une forte proportion (169 millions) était une charge exceptionnelle non liée à l’activité de Amazon. Les ventes pour le quatrième trimestre devraient se situer entre 23,5 milliards et 26,5 milliards. Ce qui serait une croissance de 10% à 25% par rapport à la même période de 2012.

L’entreprise a eu une activité chargée durant le trimestre couvert. Elle a enregistré des millions d’inscriptions à son service Prime qui permet d’assurer la livraison des produits commandés sous deux jours, contre un abonnement annuel de 80$. Ce service n’est disponible qu’aux Etats Unis. Il n’est pas encore rentable mais les clients de ce type de service dépensent plus. En France, le service s’intitule Premium et contre un abonnement de 49 € permet d’assurer une livraison en 1 jour ouvré.

Dans la même période, Amazon a lancé neuf nouveaux pilotes d’émissions TV disponibles en streaming.  Elle a lancé deux nouvelles liseuses, le Paperwhite et un nouveau Kindle Fires. Elle a mis en place le bouton « Mayday » sur son site, avec un temps de réponse de 11 secondes. Ce dispositf permet d’assurer le support technique des liseuses via le Web. La société se félicite également que ses liseuses puissent être utilisées durant les phases de décollage et d’atterrissage en avion, ce qui lui a permis de doper les ventes.

Le service de Cloud d’Amazon a également gagné un grand contrat gouvernemental avec la Federal Drug Administration.. Amazon a encore acquis de grandes capacités d’hébergement pour ses Data Center. Les services Big Data de type NoSQL ont été améliorés ainsi que ceux de Cloud privés virtuels.  Amazon a désormais comme clients 2400 écoles, et 600 agences gouvernementales.

Ce texte a été lu 1826 fois !

Partager cet article