Orange génère un capital sympathie sur la 4G via le réseau social Vine | La Revue du Digital

Orange génère un capital sympathie sur la 4G via le réseau social Vine

Afin d’assurer la promotion de la 4G, Orange s’est appuyé en avril 2013 sur une équipe de quatre acteurs improvisateurs. Ils ont relevé des défis durant six heures lors d’une seule journée. Ils ont créé de très courtes vidéos, de six secondes, diffusées via le réseau social Vine et twitter.

Vine permet de partager des courtes vidéos de 6 secondes. La solution ne fonctionne pour l’instant que sur iPhone. Orange annonce que cette opération a généré 5,2 millions d’impressions virales et 20 retombées dans la presse. Les acteurs improvisateurs disposaient d’une demi heure pour trouver des idées et les filmer.

Cette campagne a été analysée le 23 octobre, lors du salon VAD 2013 qui se tient à Lille. Pour Patrice Hilaire, social media manager au groupe La Poste, “l’opération est intéressante car elle mise sur la rapidité, en s’appuyant sur des humoristes. Usuellement, on nous demande des opérations sur la durée, avec un suivi sur le long terme. Il y a une bonne symbiose entre la rapidité de l’événement et la vitesse du réseau 4G. Reste que je me demande ce que cette opération a apporté commercialement à Orange?

Pour une consultante spécialiste des opérations virales, “le recours à quatre improvisateurs a donné un résultat frais, participatif, créatif. Ce sont des acteurs qui commencent à être connus |NDLR : il y a notamment la participation de Arnaud Tsamère], mais qui ne sont pas usés. ” Elle émet un seul bémol : “comme il s’agissait d’improvisations, certains sketchs étaient moins bons. Le trailer était très attractif et mieux fini.” Elle confirme l’interrogation soulevée par Patrice Hilaire : “on peut se poser la question des bénéfices commerciaux, mais Orange a généré un capital sympathie grâce à cette opération” conclut-elle.

 

 

 

 

Ce texte a été lu 12864 fois !

Partager cet article