La future directrice marketing de Chanel devra savoir coder, selon école 42 | La Revue du Digital

La future directrice marketing de Chanel devra savoir coder, selon école 42

Centré sur le co fondateur de école 42

Pour Kwame Yamgnage, co-fondateur de l’école 42, financée par Xavier Niel, emblématique patron de Free, “la programmation a été réservée à une petite catégorie de personnes. Or, la future directrice marketing de Chanel devra connaître le Big Data et le codage, comme elle connaît actuellement l’usage du tableur Excel.” Il s’exprimait lors de la première journée du salon Open World Forum, le 3 octobre, salon qui cible la communauté Open Source.

Apprendre à coder pour tous, tel est l’objectif de l’école 42. « Il s’agit de fabriquer un schéma de pensée numérique, et non d’apprendre à programmer en C, car ça chacun peut l’apprendre tout seul » martèle Kwame Yamgnage. Il fustige les barrières mises à l’entrée des écoles d’ingénieurs et scientifiques en France, écoles qui se sont accaparées l’enseignement de l’informatique.

Le co-fondateur de l’école 42, déplore le nombre d’élèves qui quittent le système éducatif sans formation chaque année. « L’éducation nationale, c’est 1 million de personnel,  pour 15 millions d’élèves. Soit, 1 personne pour 15 étudiants. Or, chaque année, il y a 150 000 personnes qui sortent du système sans formation. »

Face à ce gâchis, il positionne l’école 42 comme une école de la deuxième chance, car tout ne peut pas être décidé par la grâce du succès ou de l’échec dans l’année de la terminale. Il positionne l’école 42 de façon iconoclaste. “Transmettre du savoir cela ne sert à rien. Il faut contribuer à un état d’esprit de pensée numérique » pense-t-il. Résultat, « A l’école 42, nous n’avons pas de professeurs, ni de cours. La formation fonctionne avec 10 animateurs pour 1000 étudiants  en mode projet» décrit-t-il.

Alors comment cela va-t-il se concrétiser ? « Nous n’enseignerons pas de langage informatique en particulier, comme PHP ou Python, par exemple. Les étudiants travailleront en groupe, en mode projet. Par exemple, un exercice de démarrage consistera  à faire apparaître une chaîne de caractères à l’écran. Nous ne préoccupons pas de la manière dont ils s’y prennent pour arriver au résultat demandé. » Les projets gagneront en complexité au fil du temps. 

La durée des études ? Pour que l’étudiant obtienne son bon de sortie, il faudra qu’il obtienne 240 points, précise Kwame Yamgnage. L’étudiant peut les obtenir en quelques mois, soit en deux ou trois ans. « C’est la durée sur laquelle nous sommes plutôt partis » dit-il. 72 000 inscriptions ont été réalisées sur le site d’école 42 pour la première promotion démarrant cette année, parmi lesquelles 3000 candidatures ont été retenues, à partir desquelles 1000 étudiants ont été sélectionnés. L’exigence est de sélectionner les meilleurs. « Xavier [NDLR : Niel, patron de Free] m’a demandé de sortir des bons » conclut le co-fondateur de école 42. Salaire estimatif des étudiants de la première promotion ? 45 000 € par an. A vérifier dans deux ou trois ans.

 

 

Ce texte a été lu 8647 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>